Nous sommes faits pour voler.

Nous ne sommes pas qu'une masse de chair

ou une carte génétique.

Certes, nous sommes bien Adam le terreux.

Mais Adam est appelé dès le commencement

à devenir fils de Dieu, fils du Père,

par, avec et dans le Fils. 

 

Malheureusement, 

pour reprendre l'image du psaume 123,

l'oiseau se retrouve parfois 

"prisonnier du filet du chasseur",

nous dirions aujourd'hui, des gourous.

Et l'on sait bien la subtilité de cet emprisonnement :

souvent, il n'y a pas de cage extérieure ;

les barreaux de la prison sont dans la tête. 

 

Mais "Béni soit le Seigneur qui n'a pas fait de nous

la proie de leurs dents !

Comme un oiseau, 

nous avons échappé au filet du chasseur,

le filet s'est rompu : nous avons échappé.

Notre secours est dans le nom du Seigneur

qui a fait le ciel et la terre" (psaume 123, 6-8)

 

Les mains prédatrices des gourous

se ferment sur elles-mêmes et leur proie.

Les mains eucharistiques de Jésus, le Bon Pasteur,

elles, sont ouvertes sur la croix, tournées vers le Père.

Par Lui, avec Lui et en Lui,

l'oiseau, plein de l'Esprit filial, peut s'envoler...

                                                                                                                                     ACCUEIL