SERVICE DIOCÉSAIN "PASTORALE, SECTES ET NOUVELLES CROYANCES"

9 bis, boulevard Voltaire - 21000 DIJON

 

"PASTORALE, SECTES ET NOUVELLES CROYANCES"

N° 11

Les intérêts des gourous : l'Argent (éditorial 6)

Mandar'Om ou l'Aumisme

ISSN 0990-0500

 

 

 

Éditorial n °6

LES INTÉRÊTS DES GOUROUS

 

Le numéro 8 & 8bis de "Pastorale et Sectes en Côte d'Or" analysait les motivations de nos contemporains qui poussaient ceux-ci vers les sectes et nouveaux mouvements religieux. Ce numéro 11 quant à lui veut montrer que face à ces besoins, prolifèrent des "marchands de spiritualité", qui ont bien perçu les carences de leurs futures victimes et leur promettent monts et merveilles.

Quels sont donc les intérêts des gourous dans cette affaire ? Nous en analysons 6, à savoir :

1/ L'ARGENT

2/ LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ

3/ LE POUVOIR SUR LES AUTRES

4/ LE SEXE

5/ LA POLITIQUE

6/ LA DESTRUCTURATION DE LA SOCIÉTÉ ET DE L'INDIVIDU

 

1/ L'ARGENT

 

Le nerf de la guerre, comme c'est souvent le cas, est, derrière les belles idées... l'argent ! Notre contemporain est un quêteur de sens et de spirituel. Le gourou devient alors "marchand de spiritualité" et peut ainsi vivre aux crochets de ses adeptes sincères et généreux, les nouveaux esclaves. A l'Ouest comme à l'Est, les vendeurs de rêve et les escrocs de l'âme font recette. Les sectes transforment la crédulité d'individus déboussolés en une fantastique pompe à finances.

Un fait divers... Gérard Mirault, 38 ans (à la quarantaine, les grandes questions se posent et la personne qui a décroché de la religion dès la profession de foi, n'a pas les racines nécessaires pour y répondre), ingénieur informaticien (le fonctionnement du cérébral est bien développé ; !e reste l'affectif, le spirituel bien souvent n'a pas été entretenu), a trouvé la mort dans la nuit du 29 au 30 décembre

1

1984, par - 15°, sur le plateau du Larzac. Adepte de l'Église de Scientologie, il venait de découvrir qu'il était le Messie. Cette nuit-là, il était sorti nu pour assister au lever du soleil à la Roche percée. Sa femme accuse l'Église de Scientologie d'avoir acculé Gérard à cette folle sortie nocturne. D'après elle, la personnalité de Gérard avait basculé depuis sa rencontre avec la Scientologie. "En 1984, a-t-elle déclaré, il avait donné plus de cinquante millions de centimes à la secte et son livret de caisse d'épargne sur lequel il avait versé une somme importante est vide. Les écrits de Ron Hubbard lui ayant démontré qu'il vaut mieux détenir la connaissance plutôt que de posséder une maison, les Scientologues l'ont littéralement pressuré".

Autre exemple relaté par le journal La Croix du 15 septembre 1989 :

"Pour mes trois enfants, rendez-moi mon argent": pendant une semaine, avec une pancarte sur sa voiture, Claude Junqua, une jeune femme de 29 ans, a tenu une grève de la faim devant le siège de l'Église de scientologie à Paris. Les responsables de l'association devant la présence d'une caméra d'Antenne 2 ont craqué : ils lui ont remboursé 400 000 F.

Aujourd'hui, avec le recul, elle analyse les mécanismes de l'engrenage qui l'ont amenée à entrer dans l'Église de scientologie et à y rester sept ans. "En 1981, j'étais étudiante aux Beaux-Arts à Toulouse. Passionnée de livres et de philosophie. Un jour, un copain m'a prêté la Dianétique de Ron Hubbard (le fondateur de l'Église de Scientologie). Je n'avais jamais entendu parler de scientologie. Le livre m'a plu. Il développait une technique mentale permettant de guérir les maux, de résoudre les problèmes, de rendre l'homme meilleur, mais tout cela de manière très subtile, pas utopique. Je me suis fait avoir comme cela."

Claude Junqua franchit rapidement le premier pas: elle s'offre, un peu par curiosité, un stage de deux jours au centre de dianétique d'Angers pour la modique somme de 200 F. C'est à ce moment-là, à ses yeux, que le double piège est bouclé : "Il y a d'abord ce piège financier : les livres, les stages que l'on effectue au début sont très bon marché. Ensuite, il y a le piège mental, spirituel. Au départ, on fait des progrès. Les "auditions" au cours desquelles vous vous retrouvez face à un scientologue vous permettent de retrouver des souvenirs, des émotions enfouies. C'est magique, c'est captivant. On se dit : "Ca marche, je me sens mieux."

Pour Claude Junqua, c'est le début de l'engrenage : "Quand quelqu'un met un pied dans la scientologie, il est canalisé. D'un côté, il y a ceux qui ont une situation (médecins, avocats...) et qui vont payer pour s'améliorer. Ce sont eux qui financent. De l'autre côté, il y a ceux qui n'ont pas d'argent (c'était mon cas) et à qui on fait miroiter un contrat pour devenir membre du personnel, avec un travail plein de promesses sur un plan humanitaire, planétaire..."

En attendant, Claude Junqua est "rémunérée" 50 F par semaine. On l'envoie alors à Copenhague pour suivre une formation interne à l'Église de scientologie. Déjà, elle n'a plus autorité sus ses choix: "Je voulais être auditeur mais "ils" avaient décidé que je serais superviseur de cours. Ça m'a un peu refroidie, mais j'ai encaissé." Au Danemark, pendant trois mois, Claude Junqua va vivre une expérience difficile qu'elle qualifie de véritable endoctrinement. "Nous travaillons douze à quinze heures par jours. En plus de cours qui s'inspiraient exclusivement des théories de Ron Hubbard, il fallait faire ses preuves, avec un travail de manutention par exemple. Coupés de nos familles car il était impossible de les joindre à cause de cet emploi du temps, nous n'avions même pas cinq minutes pour réfléchir."

En 1983, la jeune femme décide de changer de statut, de devenir membre bienfaiteur du mouvement. Un "privilège" qui se paie cher : 250 000 F la carte de "patron", sans compter les stages à 25 000 F et les "auditions" à 10 000 F. Pour payer, Claude Junqua et d'autres membres de la scientologie présentent à diverses banques

2

parisiennes des dossiers de prêt "étudiants". "L'Église de scientologie nous fournissait les dossiers ainsi que des factures de cours d'art. Un jour, je me suis retrouvée entre deux policiers, inculpée de faux, d'escroquerie et de complicité de faux et escroquerie. C'est la gifle qui m'a réveillée." Relaxée par le tribunal (toutefois le ministère public a fait appel), Claude Junqua s'acharne alors à obtenir le remboursement de toutes les sommes versées à l'Église de scientologie. Pas facile. "Je savais qu'engager un procès ne servirait à rien. Alors, j'ai cherché ce qui pourrait leur faire peur. La faille des scientologues, ce qu'ils redoutent par-dessus tout, c'est la mauvaise réputation".

Claude Junqua a récupéré la quasi-totalité de son argent, mais pas tout le reste : "Ils possèdent sur moi des données intimes dans des dossiers qui correspondent à une violation de personnalité. C'est très grave d'aller fouiller dans le mental des gens. J'ai passé un an sans faire de rêves." C'est aussi pour cela, pour les autres, que Claude Junqua accepte de témoigner aujourd'hui.

Au sujet de Moon, celui-ci a été condamné en 1982 à 25 000 dollars d'amende et à une peine de prison de dix-huit mois, pour fraude fiscale ! De son côté, la branche française de l'Église de l'Unification (Moon) fut à la même époque secouée par un coup de bambou fiscal bien senti, agrémenté d'une facture de 32 millions de francs pour fraude. L'hebdomadaire "L'événement du jeudi" dans son numéro du 7 au 13 mars 1985 donne cette information: "le travail d'un missionnaire (mooniste) rapporte quotidiennement de cinq cents à plusieurs milliers de francs. Selon l'actuel président de l'Église, la quête rapporte, pour la seule ville de New York, 25 000 dollars par tranche de cinquante minutes !" L'adepte mooniste chaque matin ne fait-il pas cette salutation : "Bonjour notre Père. Nous voulons t'apporter le plus d'argent possible pour que tu puisses unifier le monde" ? En effet, la doctrine mooniste prétend que le Christ a raté sa mission en étant crucifié, alors qu'il aurait dû rassembler le plus d'argent possible et prendre le pouvoir temporel. Bien entendu, Sun Yung Moon lui, a été donné à l'humanité pour rattraper cet échec ; c'est pourquoi il se présente comme le nouveau Messie et cherche le plus d'argent et de puissance possible !!! "Le monde satanique est dirigé par les businessmen. Dieu doit donc envoyer un businessman supérieur aux autres... Le Messie doit être le plus riche... Tant que le Messie n'a pas la domination sur les choses, ni Dieu, ni le Messie ne peuvent être heureux".

Toujours dans l'Événement du Jeudi en 1985, un petit aperçu de cet empire financier mondial de la secte Moon : (chaque liste est loin d'être exhaustive !)

 

* USA :

Plusieurs quotidiens :

- The Washington Times

- News World

- Noticias del Mundo

- Une agence de presse: Free Press International

- Un bimensuel : International Report

- Une chaîne de TV par câble.

- Pêche industrielle (83 bateaux)

- Usines de conditionnement du poisson (Massachusetts, Alabama, Virginie, Alaska et Californie)

- Une banque à Washington

- Un hôtel (2000 chambres rachetées à la chaîne Hilton: 175 millions de francs)

- Immeubles et propriétés (plus de 10 millions de dollars)

3

* URUGUAY :

- Banco de Credito (3ème banque du pays)

- Ultimas Noticias (2ème quotidien national)

- Participations dans différentes radios :

- 2 imprimeries et maison d'édition (70% du marché des publications et 15% du livre)

- Victor Plaza (le plus grand hôtel du pays)

- Casino privé

- Usine d'emballage de viande

- Vastes propriétés agricoles.

 

* GRANDE-BRETAGNE :

- Boulangeries industrielles

- 80% du patrimoine d'un village dans le Wiltshire

- Immeubles à Londres

 

* FRANCE :

- Château de Mauny (banlieue de Rouen, acheté 2 200 OOOF en 1977)

- Châteaux de Bellinglise à Elincourt, Sainte Marguerite (60) et Challain-la-Potherie (49)

- Presses de Normandie: le Nouvel Espoir, Causa, la revue du Ciel, Dialogue Nord-Sud)

- Manufacture d'horlogerie-bijouterie Christian-Bernard

- Alpha-Omega, laboratoire pharmaceutique et société d'importation et de distribution de ginseng

- Locations immobilières

- Hôtel Trianon-Palace à Versailles

 

* ALLEMAGNE :

- Usine de machines-outils

- Werner und Winkler Gmbh, firme qui détient le monopole d'importation du ginseng en Europe)

- Imprimerie

- Propriétés immobilières

 

* AUTRICHE :

- Usine de bougies

 

* CORÉE DU SUD :

- Usine de fabrication de pièces de machines

- Usine d'armes légères

- Production de ginseng et de poudres, tisanes, thé, toniques

- Usine de fabrication de vases chinois

- Production de dioxyde de titane

- Usine de fabrication de peinture industrielle

- Fabrication d'objets de pierre taillée

 

* JAPON :

- Sekaï Nippo : quotidien

- Société d'importation de vases de marbres et thé au ginseng

4

* CHYPRE :

- Un quotidien: Middle East Times

 

Ajoutons des activités en agro-alimentaire : boisson gazéifiée McCol, en construction navale, dans l'industrie mécanique et métallurgique (machines-outils et équipement automobile, en électronique (Wacom : 1er producteur de logiciels du Japon PC Wrist : institut de recherche expérimentale en électronique).

Chiffre d'affaire annuel de l'AUCM (alias Moon) : 5,4 milliards de francs !

 

Quelques chiffres maintenant parus dans le dernier livre édité par le Centre Roger Ikor (CCMM) en juin 1991 :

 

* L'AICK (KRISHNA) a pu racheter le domaine d'Oublaisse qui avait fait l'objet d'une saisie pour 2 920 000 F.

Le journal Le Progrès-Les Dépêches dans son édition du 12 septembre 1993 annonce l'acquisition par Krishna du château de Bellevue (au nord-est de Dole dans le Jura) pour la somme de 4,6 millions de francs.

Sur jugement du Tribunal administratif de Limoges (8 novembre 1990), l'AICK est astreinte à l'impôt sur les sociétés et à la taxe professionnelle.

 

* MAHIKARI :

Ressources financières considérables: le seul temple de Suza a coûté plusieurs milliards.

 

* MOUVEMENT RAËLIEN :

"Nous avons effectivement besoin de beaucoup d'argent, mais pour atteindre des objectifs bien précis : 1° Traduire les messages des Elohim dans toutes les langues ; 2° Edifier l'ambassade dans laquelle les Elohim viendront prendre contact officiellement avec les hommes"

Moyens de financement connus :

- pour l'admission au Mouvement raëlien : versement d'une cotisation représentant 3 % des revenus annuels nets.

- pour l'admission au Mouvement raëlien international : versement d'une cotisation représentant 7 % des revenus.

- pour appartenir au Gouvernement mondial géniocrate ou aider à son développement : versement de 10 % des revenus au siège mondial, à Genève.

- enseignement payant : stages d'éveil, de formation de guide, de perfectionnement.

- legs testamentaires ou donations entre vifs. "Tu ne laisseras pas d'héritage à tes enfants en dehors de l'appartement ou de la maison familiale. Le reste, tu le lègueras au Guide des Guides et si tu as peur que tes descendants ne respectent pas tes dernières volontés en voulant par la justice humaine récupérer tes biens, tu en feras don de ton vivant au Guide des Guides..."

- en France le domaine de la Bastide a été vendu 1,25 millions de francs et les travaux y ont été importants.

 

* MÉDITATION TRANSCENDANTALE : Droit à l'initiation : 1/4 du salaire mensuel ; 40 000 F pour un cours de Sidhi ; 8400 F pour un stage de 15 jours. Le clan familial Mahesh est un investisseur mondial...

5

* NOUVELLE ACROPOLE

Nouvelle Acropole annonce 20 000 élèves en formation par an, et un chiffre d'affaires annuel de 6 à 8 millions de Frs.

Stages : Votre bilan psycho-énergétique (1200 F / 960 F pour étudiants et chômeurs) ; Ateliers de l'Homme global (830 F / 430 F)...

 

* SCIENTOLOGIE

On est devant une multinationale aux vastes opérations de profit. "La seule raison pour que les orgs existent, c'est : vendre et délivrer des matériaux et services au public et amener du public à qui vendre et délivrer" (Lettre du réglement du H.C.O., 31.01.1983).

Les tarifs des "contributions" et "donations", inflationnistes (augmentation de 5 à 10 % suivant les pays, par mois) procurent d'énormes rentrées d'argent. Quelques références des prix publics pratiqués par le Celebrity Centre de Paris (C.C.) et l'AOSH de Copenhague :

- C.C. = Cours Hubbard d'Auditeur dianétique, 1400 F ; Réussir par la communication, 1600 F ; Cours d'Amélioration personnelle et professionnelle, 3840 F ; Procédure de purification, 12.000 F ; Audition par intensive de 12h30, 22.000 F ; Niveaux 0 à IV de l'Académie, 69.000 F ; Cours sur l'étude, 77.450 F ; Mark Super VII E-Metter, 31.900 F...

- AOSH = audition de 12h30 : 5,800 $ ; New OT I : 2,500 $ ; OT II : 4,775 $ ; OT III : 7,650 $ ; New OT IV : 7,650 $ ; OT V : 8,370 $...

Moyennant cotisation à l'Internationale Association of Scientologist (2000 F par an, carte à vie : 12.000 F), réduction de 20 % sur les prix Public.

Bref, "en mars 1989 par exemple, pour suivre les cours et le processus d'audition qui permettait de devenir "clair" : le montant des services s'élevait à 100.900 F qui se décomposaient en 11.600 F pour les cours, 36.550 F pour l'audition, 52.750 F pour les États supérieurs, OT I-II-III-IV-V)" A ces sommes astronomiques, il conviendrait d'ajouter le prix de l'achat de "l'électromètre" ("détecteur de mensonge") qui "oscille" entre 20.000 ou 45.000 F (coût réel : 3000 F).

Chiffre d'affaire annuel révélé par la revue économique "Challenges" dans son n°66 de janvier 1993 : 0,810 milliard de francs.

 

* ZEN MACROBIOTIQUE :

Le gourou Michio Kushi est un homme d'affaires important. Il gouverne par sociétés écrans, un véritable empire mondial (plusieurs immeubles à New-York et Tokyo, plusieurs comptes numérotés en Suisse, des usines et des cultures, des conserveries près de Tokyo et Osaka. Il vend ses produits (Lima entre autres) dans un très grand nombre de magasins diététiques en particulier et grandes surfaces. Devise des usines à usage des travailleurs : "La santé par le jeûne et le travail".

 

* MANDAROM :

D'où viennent les fonds ? Question que responsables politiques et judiciaires commencent à se poser sérieusement. Un tract est distribué actuellement dans les boîtes aux lettres de l'hexagone sollicitant une aide financière pour l'édification d'un temple pyramide de 57 m de long, 44 de large et 32 de haut. Il devrait s'élever sur trois niveaux, pour une surface totale de 8.000 m². Coût de l'opération ? quelques 50 millions de francs.

 

* ANDIRAN-LE-FRÉCHOU

Après d'interminables procédures, le Tribunal Correctionnel de Grande Instance d'Agen avait relaxé les pseudo-Pères du Fréchou : Kozic, Fernandez, Deneux et Schmitt, prévenus d'escroquerie, le 27 juin 1990, au motif que les "fidèles" de ce groupe sectaire avaient donné en toute connaissance de la situation.

6

La partie civile (un ex-adepte) ayant interjeté appel, la Cour d'Appel d'Agen, chambre correctionnelle, a condamné, le 10 mai 1991, pour abus de confiance, Roger Kozic et Michel Fernandez à une peine de huit mois d'emprisonnement avec sursis, Laurent Deneux et Gilbert Schmitt à une peine de quatre mois d'emprisonnement avec sursis. Chacun des intéressés a été placé sous le régime de la mise à l'épreuve pendant trois ans, ce qui le rend non amnistiable, et de cinq ans d'interdiction de droits civiques.

La Cour de Cassation, chambre criminelle, a rejeté, le 19 décembre 1991, les pourvois formés par les quatre faux prêtres.

Une enquête de police avait établi en 1989 que 75 millions de francs d'oboles avaient transité sur leurs comptes privés.

 

* TEMOINS DE JÉHOVAH : 1,2 milliard de francs de chiffre d'affaire annuel.

 

* Le Nouvel Âge quant à lui, suscite un nombre considérable de stages et sessions de tous genres, dont les frais de participation bien souvent se font remarquer par leur importance. De plus, certains services proposés relèvent plus de l'escroquerie et de l'abus de confiance que de l'authenticité !

 

Ces sommes considérables manipulées par les sectes, sommes qui répétons-le, profitent au gourou mais certainement pas aux adeptes, proviennent :

- des ressources financières apportées par les adeptes,

- de la vente des publications et cassettes, des livres, etc...

- des bénéfices des activités commerciales,

- des conférences,

- des dons recueillis sur la voie publique,

- etc...

 

(à suivre...)

7

LE MONASTÈRE DU

MANDAROM

 

ou

 

L'ORDRE DES

CHEVALIERS DU LOTUS D'OR

 

 

[les textes en italiques sont des écrits du groupe lui-même]

 

 

LES DIFFÉRENTS NOMS DU GROUPE

 

Nom officiel: LES CHEVALIERS DU LOTUS D'OR

AUMISME

MANDAROM

TEMPLE DE LA RELIGION UNIVERSELLE

CENTRE INTERNATIONAL DE YOGA ET DE MÉDITATION

MONASTÈRE MANDAROM SHAMBHASALEM

Monastère oecuménique du Mandarom

Association Cultuelle du Temple Pyramide Mandar'om

8

LOCALISATION

Centre LE MANDAR'OM

Hameau La Baume

04120 CASTELLANE

Tél : 92.83.63.83 - Fax: 92.83.66.07

 

Le groupe se présente lui-même ainsi :

"VISITEZ LA CITE SAINTE DE MANDAROM SHAMBHASALEM

En France, au cœur de l'Europe, à 1200 m d'altitude, à flanc de montagne dans les Alpes de Haute-Provence, La Cité Sainte de MANDAROM SHAMBHASALEM réunit toutes les Religions, dans un réel esprit de Tolérance et de Fraternité.

Vous y trouverez :

* Le CHRIST de 21 m pour les Chrétiens

* Le BOUDDHA de 22 m pour les Bouddhistes

* La MOSQUÉE pour les Musulmans

* Le TEMPLE DE KALKI pour les Hindous

* Le TEMPLE D'OR pour les Juifs

* Le MESSIE de SYNTHÈSE de l'Unité des êtres.

Et, bientôt, le Temple Pyramide de l'Unité, véritable cathédrale des temps modernes, garant d'une plus grande tolérance entre tous les peuples et les traditions, destiné à toutes les âmes de bonne volonté désirant contribuer à établir la Paix et l'Harmonie sur Terre. "

 

Un journaliste du Figaro Magazine, Michel Tauriac, décrit en juin 1991 l'installation à côté du hameau de La Baume, surplombant le lac de Castillon, dans les montagnes encore sauvages des Alpes de Haute-Provence aux portes des Gorges du Verdon : "Quatre hectares hérissés de statues énormes, de pseudo-temples, pseudo-synagogues, pseudo-mosquées. Et d'animaux mythologiques. Tout cela badigeonné de jaune canari, rose dentifrice, rouge coquelicot, jurant, blasphémant même dans le décor gionesque des Alpes-de-Haute-Provence". Bref , "le Disneyland des sectes" !

 

Le groupe compte une soixantaine d'annexes en France... dont DIJON, ainsi qu'en Suisse, Belgique, Allemagne et au Canada.

 

 

NOMBRE

En 1991, le groupe comptait un millier de disciples en tout, dont une quarantaine de "moines" à Castellane.

 

 

LE FONDATEUR

Son nom : GILBERT BOURDIN

(décédé)

 

appelé :

"Sa Sainteté le Seigneur HAMSAH MANARAH"

"envoyé de Dieu"

"retour du Dieu incarné dans un corps de chair"

9

"messie" et plus précisément "messie cosmo-planétaire"

"Puma Yogi réalisé"

"Vénérable"

"Gurudev"

"Seigneur de l'Unité des Visages de Dieu,

Maître des Pyramides et de leurs Mystères,

Patriarche Fondateur de l'Ordre des Chevaliers du Lotus d'Or,

Grand Pontife de l'Ordre du Diamant Cosmique,

Grand architecte de l'Univers, reconstructeur du Temple Pyramide".

 

C'est un martiniquais, né le 25 juin 1923 au Laurentin (Martinique), dans une famille catholique. Deux mariages, deux divorces, un fils médecin.

Il dit avoir poursuivi dans sa jeunesse des études de droit, de philosophie et d'économie. Après des études de droit, il enseigne comme instituteur de 1947 à 1951 dans des établissements scolaires de la métropole. Il quitte l'enseignement pour des études de médecine poursuivies trois années.

Il dit avoir été initié aux différentes religions, surtout orientales, et aux courants ésotériques de tous genres; devenu yogi sous le nom de Sri Hamsananda Saravasti, il se prétend porteur d'une religion nouvelle, "synthèse" du christianisme, du judaïsme, de l'islam, du bouddhisme, du jaïnisme, de l'animisme...

Il se présente lui-même comme l' "être parfait, accompli", au rayonnement exceptionnel, à l'enseignement sans faille. Il est le "Seigneur Hamsah Manarah, Patriarche de l'Ordre Initiatique des Chevaliers du Lotus d'or, fondateur de l'Aumisme, la religion universelle de l'Age d'Or, se disant la synthèse et la fusion de toutes les religions". Sa mission: "jeter un pont entre l'Orient et l'Occident mystique, et synthétiser toutes les religions"

 

"Vous avez certainement remarqué... le changement intervenu au sujet de la photo de notre Vénéré Guru.

Votre attention a dû être retenue également, par le titre qui servira désormais à nommer notre Précieux Maha Guru:

"Mahacharya Sri Hamsananda Adinath Sarasvati Grand Médiator, Patriarche de l'Ordre des Chevaliers du Lotus d'Or".

Pourquoi "Médiator " et "Patriarche" ?

Plus que jamais s'affirme à nos yeux, "l'Immensité Cosmique" de notre Maha Guru Dharmaraja.

Son rôle capital de Médiateur entre les différents courants de la pensée religieuse occidentale, orientale, entre les plans physiques et célestes, son rôle de "Pontifex" est mieux perçu par nos yeux maintenant dessillés.

Le nom de "Patriarche" avait déjà été prévu depuis longtemps dans les plans cosmiques, attendant de notre part une meilleure prise de conscience concernant l'Immense et prestigieuse Mission Spirituelle de notre vénéré Maha Guru.

Tous unis dans le Cœur Cosmique de notre Très aimé et Précieux Guru, faisons nôtres les Nobles et Généreux vers écrits par Lui à l'intention des hommes de bonne volonté (poème écrit en 1971) :

"Compatissants Maîtres de la Lumière

Et Grands Médiateurs

10

Nous vous offrons notre corps, notre cœur

Et notre Esprit.

Sanctifiez les afin qu'ils servent

Votre Plan d Action qui est le Plan Divin. "

OM TAT SAT

OM TAT SAT

OM. Mémoires d'un Yogi M.S.H.A.S "

 

 

HISTORIQUE

Au terme d'un long voyage initiatique qui l'a mené de l'Inde en Israël, de la franc-maçonnerie à l'alchimie, en passant par la Kabbale et le soufisme, Gilbert Bourdin, de retour en France en 1962, s'installe dans le Vaucluse, où il passe deux ans de méditation et de recueillement dans une grotte du Vaucluse en ermite "pendant le très rigoureux hiver 1962-1963, sans chauffage, par -30°", se nourrissant bien sûr de neige fondue et de fruits secs.

Une révélation l'amène à fonder un monastère. Il déclare l'association des Chevaliers du Lotus d'Or (Carpentras, 27 août 1967), la transfère à Venasque, puis à Castellane où il fonde en 1971 son ashram, le Mandarom ("Montagne sacrée"), sous le nom de Mahacharya Shri Hamsananda Saravasti Adinath. Avec ses premiers disciples, il achète quelques hectares de calcaire dans un site désertique et somptueux. La petite troupe s'installe dans des tentes de surplus américains, puis construit quelques baraquements. Ils baptisent bientôt leur refuge "monastère du Mandarom", ou "cité sainte de Mandarom Shambhasalem"

Le gourou vient ainsi combler l'attente de ceux qui, "désorientés, sentent le besoin de sacré, cherchent un sens à la vie, une espérance, une harmonie" ; et de ceux qui souhaitent voir les religions du monde unies et réconciliées dans un monde de paix".

En 1981, les disciples construisent un bouddha de 22 mètres de haut : la statue représente la synthèse des énergies spirituelles de l'Orient. Six ans plus tard, surgit un "Christ cosmique" à peine moins élevé, qui réunit en lui les énergies de l'Occident mystique. On trouve aussi, dans la cité, une reproduction du temple de Salomon, une mosquée, un totem, et un colosse à l'image du Seigneur des lieux.

Le 22 août 1990, Gilbert Bourdin se proclame "messie cosmoplanétaire". La communauté célèbre avec faste la cérémonie du "septuple couronnement" du gourou par lui-même: "un événement capital de l'histoire de l'humanité".

Le 22 août 1992, le Seigneur a posé la première pierre du temple-pyramide de l'Unité : "Il faut remonter à plusieurs dizaines de milliers d'années pour retrouver l'équivalence d'une cérémonie de cet ordre sur la planète Terre"

Gilbert Bourdin se fait appeler Hamsah-Manarah. Il a fondé une nouvelle religion, l'aumisme, qui se veut être la synthèse de toutes les croyances terrestres. Elle "mettra fin aux divisions entre les hommes" et "sera le garant d'une plus grande tolérance".

"HAMSANANDA signifie "Félicité dans l'Absolu" ; "Hamsa" ou le Cygne étant le symbole d'une Conscience Divine au-delà de toute forme et de tout nom, et l'image de la discrimination entre le Réel et l'illusoire. Cette initiation le reliait à la lignée

11

spirituelle des SARASVATI, ordre d'ascètes constitué par SHANKARA au Vlle siècle, mais dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Au cours de ses différents voyages, S.M.H. a été initié en outre dans les voies du jaïnisme, du soufisme, dans différentes branches de l'hindouisme, du bouddhisme, des Petit et Grand Véhicules, du Vajrayana tibétain, du Shingon japonais, de certaines religions africaines...

Les titres d'Acharya et de Mahacharya un instructeur enseignant ce qu'il a lui-même réalisé lui furent donnés à plusieurs reprises par des Maîtres hindous et jaïns. L'un d'eux lui conféra même (fait inouï pour un Occidental) le titre d'ADINATH, "Premier Maître" ou "Patriarche" réservé à quelques rares êtres réalisés considérés comme des incarnations divines. Sa Sainteté le XVIe KARMAPA le nomma KARMA TENSING DORJE. Plusieurs lamas reconnaissent en effet en lui un MAHASIDDHA ou "être parfaitement accompli" (ce qui rejoint la pensée du Rimpoché GESHE DARLHYE : "La démarche essentielle est de réaliser que votre Gourou est un Bouddha").

Un des garants d'authenticité d'un Maître Spirituel est son affiliation à une lignée ou "chaîne initiatique" au sein de laquelle la Connaissance s'est transmise de Maître à disciple de façon ininterrompue. Héritier des principales lignées spirituelles d'Orient et d'Occident, SHRI MAHACHARYA HAMSANADA ADINATH se trouve ainsi placé au carrefour des traditions, dont il est la vivante synthèse. Cette expérience unique fait de lui un PURNA YOGI ou "Maître complet"; apte à initier dans plusieurs voies et à guider chacun à partir de sa religion d'origine, selon ses tendances, ses aspirations... Renouant avec la tradition des Pères du désert chrétiens, ou des grands Yogis tibétains, comme Milarépa, MAHACHARYA HAMSANANDA s'installa à son retour en France dans une grotte isolée du Vaucluse où il s'astreignit à de sévères ascèses, priant et méditant de jour comme de nuit, n'ayant en guise de lit qu'une planche vermoulue Dans ce lieu glacial ouvert aux vents et à la pluie, il vécut l'hiver rigoureux de 1962-1963, réduit à faire fondre la neige pour boire et se laver... Son vœu secret était de mener en permanence une telle vie de solitude et de silence, mais la demande d'âmes assoiffées de lumière l'obligea à sortir de sa retraite.

"Les circonstances se sont arrangées pour que, malgré moi, j'aie à instruire des Chercheurs dans le Sentier, écrit-il dans "Mémoires d'un yogi ". J'ai accepté d'enseigner parce que j'ai compris que c'était la mission qui m'était destinée. Une voix intérieure me répétait souvent qu'il fallait créer un Ordre Initiatique dont le travail porterait sur la Libération Spirituelle, non sur la simple recherche des pouvoirs ou des satisfactions de caractère élémentaire et illusoire.

Il fonde alors l'ORDRE DES CHEVALIERS DU LOTUS D'OR, destiné à jeter un pont entre l'Orient et l'Occident mystiques.

Le premier Ashram de S.M. HAMSANANDA situé non loin de sa chère grotte, devint rapidement trop petit face au nombre croissant des disciples. L'Ordre qui entre-temps s'est constitué en Association à but non lucratif, émigre en 1970 dans les Alpes de Haute Provence, sur le site de l'actuel MANDAR'OM.

Quand le Gourou, accompagné des plus courageux disciples, "s'installe" sur ce nouveau terrain à 1200 mètres d'altitude, il n y a ni route ni électricité. Les débuts sont héroïques : une grande tente rachetée dans un surplus de l'armée sert à la fois de Temple, de dortoir et d'atelier. Il faut aller chercher l'eau à une source située à un kilomètre de là... Mais la foi déplace les montagnes. Aujourd'hui, l'Ashram du MANDAR'OM entièrement construit par les Chevaliers, est le plus important centre spirituel de la région et sans doute unique au monde en son genre.

Le rayonnement exceptionnel de S .M. HAMSANANDA, la dimension œcuménique de sa Pensée et de son Enseignement, attirent aujourd'hui vers lui, non seulement de nombreux disciples, mais également des Maîtres venus de tous les horizons. De grands lamas et chefs religieux tibétains, des yogis, des directeurs de monastères hindous, japonais, des prêtres et des évêques chrétiens, sont venus le rencontrer dans son Ashram du MANDAR'OM, véritable Centre de la spiritualité universelle...

12

S.M. HAMSANANDA a fondé au cours des années plusieurs Ashrams. Il est actuellement le "Mahant" (supérieur) d'un certain nombre de monastères en France et dans d'autres parties du monde, ce qui lui confère une sérieuse expérience de la direction spirituelle, ainsi que de la psychologie humaine.

Il mène une vie à la fois de retraite et d'activité intense, partagée entre la prière, la méditation, la rédaction de ses livres, l'aide spirituelle apportée à tous ceux qui Le sollicitent à différents niveaux. Ayant fait de sa vie un constant combat pour la croissance des forces d'Amour et d'Unité, pour le triomphe sur les courants négatifs qui étouffent notre humanité déchirée par les guerres, les haines et les intolérances de toutes sortes, Il œuvre sans relâche pour une synthèse des Religions, appelée AUMISME qui Lui apparaît comme une nécessaire évolution pour notre monde dans les temps à venir. Il invite toutes les âmes assoiffées de Lumière à préparer l'ère de Paix et d'Unité qui devra succéder aux inévitables bouleversements d'un monde en profonde mutation. "

 

 

DOCTRINE

 

1. AUMISME

Ayant pour principe que "la première parole de Dieu à l'origine de la création de l'univers" fut AUM, Hamsananda créa l'Aumisme pour revenir à l'origine des temps et promulguer des bases didactiques nouvelles (= le "verbe créateur brahmaniste").

Définitions de sa pensée : "philosophie unitiste", "mystique universelle et syncrétiste capable d'unir Orient et Occident", "religion nouvelle". Précaution d'usage : "Il n'est pas demandé à ses fidèles d'abandonner leur religion d'origine", Hamsananda n'a-t-il pas apporté l'Aumisme "tout en conservant les religions déjà existantes après les avoir débarrassées de leurs perversions, purifiées et rénovées" (aux fidèles de reconnaître leur religion après transformations).

Version humaniste : l'Aumisme vise à "l'équilibre du corps et de l'esprit ; mieux se comprendre afin de mieux comprendre autrui, prier pour l'évolution des êtres, aider le genre humain à progresser dans la voie de la tolérance, de l'harmonie et de la paix".

 

"L ASHRAM COMME UN TEMPLE DE LA RELIGION UNIVERSELLE

Notre Ashram n'est pas un lieu réservé à un culte nouveau estimé supérieur à tous les cultes existants, excluant telle religion au profit de telle autre. Nous ne disons à personne: "De la vérité, nous sommes seuls détenteurs, tout ce qui est dit en dehors de notre cercle est faux... ". Ce serait une très grave erreur !

...L'étude approfondie des grandes religions nous persuade aisément qu'elle sont Une, par leur essence, nous considérons notre haut lieu consacré à la prière, à la méditation, comme un Temple de la Religion Universelle, comme un havre pour le pèlerin de l'Absolu, à qui l'on réclame pour tout passeport ces simples mots écrits en lettres de feu sur le cœur :

Amour, charité, sincérité, humilité, discernement spirituel. S.M.H. (Mémoires d'un Yogi)"

 

"CE QUE NOUS SOMMES

1. Le MANDAR'OM SHAMBHASALEM est un Ashram, un Monastère où vit une congrégation monastique, une Association philosophique, philanthropique, comprenant des amis axés sur la recherche de l'harmonie et de la transcendance.

2. Le Monastère du MANDAR'OM est une Congrégation dont le but est de faire rayonner une synthèse unitiste des religions, appelée AUMISME.

13

3. L'ORDRE DES CHEVALIERS DU LOTUS D'OR, rattaché au Monastère du MANDAR'OM, a pour mission de jeter un pont entre l'Orient et l'Occident mystiques, et défaire rayonner l'idéal aumiste d'Unité dans l'Universalisme.

4. Nous étudions toutes les religions et respectons tous les Prophètes, les Saints, les Sages de toutes les traditions. Nous travaillons pour notre propre transformation en vue de la Perfection, car chaque être qui s'améliore, améliore l'humanité entière.

5. Nous oeuvrons pour le rapprochement des peuples et des Églises en vue d'une Unité favorisant la paix, l'harmonie, et le retour de l'Age d'Or sur la terre.

6. Ayant renoué avec la tradition des moines bâtisseurs du Moyen Age, les CHEVALIERS DU LOTUS D'OR ont édifié au fil des ans un véritable Musée des religions, en accord avec le Haut idéal de L'AUMISME.

7. Nous sommes les compagnons de lutte pour la Lumière et l'arrivée de l'Age d'Or, du GRAND PATRIARCHE qui a reçu des initiations dans toutes les grandes traditions. "

 

2. Hamsananda : identité, mission, réalisations.

Ce qu'il prétend être : "Moi, le CHRIST-ROI de la Nouvelle Alliance (...) Moi le CHRIST COSMIQUE MANARAH LE SAUVEUR (...) Je suis Kalki, le sublime et foudroyant combattant de l'absolu le Seigneur du feu cosmique (...) Je suis Melkisedeq, ROI DE JUSTICE ET DE PAIX, le Messie attendu par le peuple juif depuis des millénaires (...) Je suis l'Avatar de Synthèse, le Messie cosmo-planétaire."

Ce qu'il prétend faire : sauver la terre et tout le cosmos de l'autodestruction pour que s'instaure l'âge d'or et sa nouvelle société, révéler que "le vrai but de l'existence est de parvenir à l'Age du Diamant". Il suit de transcender les quatre Temps (âges de fer, de cuivre, d'argent et d'or), alors "ceux qui sont au-delà des quatre Temps sont considérés comme Dieu lui-même".

Ce qu'il prétend avoir fait : "Protéger la France, la Terre, les gouvernants et les gouvernements. Annuler les risques de guerres qui paraissaient imminentes entre les années 1983-1988. Neutraliser les forces voulant accélérer la mutation d'un virus déjà dangereux et redouté". Résultats complétés par ses fidèles : il a fait chuter le mur de Berlin, il empêchera la guerre du Golfe, etc.

 

"LE DIRECTEUR SPIRITUEL DU MANDAR'OM

S.M. HAMSANANDA est le directeur fondateur du Monastère du Mandar'Om et de l'Ordre des Chevaliers du Lotus d'Or, le Patriarche de l'Aumisme, Religion Universelle. Ce grand sage, qui a consacré sa vie au service de l'humanité dans la plus grande abnégation de soi, œuvre et prie pour la Paix dans le monde, pour le progrès spirituel de tous les êtres, pour l'unité entre les peuples, les Églises, les sectes, les religions et la croissance des forces d Amour dans le monde entier.

SHRI MAHACHARYA HAMSANANDA est français et né dans une famille pratiquant un catholicisme traditionnel. Son nom profane est G. BOURDIN.

Dès sa jeunesse, il fut attiré vers le mysticisme et les sciences occultes. Il poursuivit successivement des études de Droit, de Philosophie, d'Économie, de Médecine, tandis qu'il passait ses nuits à des recherches ésotériques. Ce long travail souterrain lui a fait parcourir tous les sentiers initiatiques occidentaux : initié aux mystères de la Kabbale et de l'Alchimie, il a aussi connu de l'intérieur tous les milieux dits "philosophiques" (Franc Maçonnerie, Rose-Croix, loges martinistes, Saint-Graal, etc...) au sein desquels il assuma certaines fois d'importantes responsabilités.

Après des voyages en Terre Sainte et au Moyen-Orient, il se rendit en Inde pour répondre à un appel intérieur. Là, il séjourna auprès du grand Sage Swami SIVANANDA, qui lui transmit l'initiation de "sannyasin" (renonçant consacré à Dieu) le 13 Février 1961 à RISHIKESH dans l'Himalaya, et lui attribua le nom d'HAMSANANDA."

14

3. Epopée héroïco-démoniaque

La dramaturgie de Gilbert Bourdin est axée sur la persécution permanente. Depuis sa naissance, il a subi des persécutions, livré des combats contre des multitudes d'ennemis visibles et invisibles.

- Les hommes : des amis l'ont trahi en prévenant des sorciers de toute la terre pour l'exterminer, trois démons lui annoncèrent "avoir téléguidé le fonctionnaire des impôts" qui opéra un contrôle fiscal.

- Les démons : par milliards, ils pénétrèrent dans le Mandarom "par la voie des quatre éléments", "par fils électriques et ondes sonores diverses", "par pièges alimentaires se déclenchant à distance pour tuer le Médiateur des Cieux", etc. Ne seraient-ce que dans les batailles livrées du 22/12/84 au 05/02/1985, 550 milliards 207 millions de démons furent exterminés grâce à la "Puissance du Verbe de Feu" du Messie nouveau, sous forme de "miroirs sacrés faisant exploser les démons lorsque ceux-ci s'y reflétaient", de "canons lanceurs des disques acérés, de rayons laser, de lance-flammes psychiques".

- Les dieux : jaloux des succès remportés sur les démons par "l'Envoyé des Cieux", ils lui tendirent des pièges, déguisés "en agents de l'ombre, infiltrés dans la Terre, le fond des océans, dans les gouvernements, les états-majors des armées, la haute Administration". Des plantes transformées en agents de renseignements, des caméras psychiques, des animaux programmés, des germes de maladies, et tant d'autres pièges furent déjoués par "le Messie" qui, "en embrassant les sept plans de conscience de l'univers à l'aide des sept langues de feu", détruisit, du 9 au 23 février 1986, "50 milliards de dieux, demi-dieux et entités supérieures" qui lui rendaient la vie impossible.

- L'épopée se poursuit par une bataille cosmique contre des milliards de nouveaux démons venus des étoiles, constellations et galaxies, d'octobre à décembre 1986, conclue victorieusement grâce à un bouclier psychique de défense de notre planète et à l'intervention de milliards d'aéronefs armés se déplaçant à la vitesse de la pensée : 3 500 milliards et 585 millions de démons détruits, quelques planètes explosant. Les "Bouddhas, sages et dieux illuminés" devenant envahissants à leur tour, il fallut bien en détruire quelque 3 milliards du 01/12/1987 au 08/01/1988. Suivit une guerre sans pitié contre l'anti-dieu cosmo-planétaire que Hamsananda parvint à enchaîner le 13/03/1990. Il put souffler un peu et s'introniser Messie cosmo-planétaire le 22 août 1990. Mais d'autres persécuteurs se sont pointés : la municipalité de Castellane qui n'applaudit pas à ses plans messianiques de sauvetage économique, un journaliste du nom de Mars qui se répand en articles offensants à l'égard de Sa Sainteté Hamsanarah (explication : "La planète Mars du même nom a perdu le droit de porter une humanité sur son sol, il y a 13 millions d'années, pour avoir refusé l'Age d'or. Le hasard n'existant pas, Mr Mars est certainement un martien revanchard réincarné pour nuire de nouveau au messie cosmo-planétaire").

 

4. Cité sainte de Mandarom Shambhasalem

Sur un terrain de 5 ha dont il est propriétaire, G. Bourdin fit construire, de 1977 à 1989, treize édifices symboliques, notamment : Temple en Lotus (1977 - 11 m de hauteur) ; statues du Bouddha (1981 - 21 m - 600 Tonnes), de Maitreya (1989 - 21 m), du Messie cosmo-planétaire (1990 - 33m - effigie colossale de Hamsananda). En comprenant les appartements de G. Bourdin et les 250 cellules de moines et stagiaires, le lieu constitue le Royaume du Messie, le Centre spirituel de l'Ordre initiatique des Chevaliers du Lotus d'Or dont il est le Patriarche.

 

"L'heure est venue de préparer l'avenir

Par la grande synthèse.

Un groupe à vocation universelle,

Voyant le jour sur le sol d'un des pays d'Occident,

Ne peut pas brandir le drapeau d'un seul courant religieux.

15

II ne doit être ni tibétain, ni hindou, ni bouddhiste.

Rien ne l'empêche de puiser à toutes ces sources,

Afin de préparer un avenir libre,

Affranchi de toutes les limitations des écoles, des clochers.

La seule religion qui vaille la peine

De lui consacrer tous ses efforts,

C'est celle de l'Amour purifié de la possessivité ;

A moins que voit le jour une religion,

Véritablement universelle,

Englobant les éléments fondamentaux,

De toutes les religions existant sur terre ;

Entraînant dans une même envolée,

Le cœur de l'homme et son tumultueux mental. "

 

Ainsi donc, le Seigneur Hamsah Manarah serait le messie de synthèse qui fusionne en Lui tous les visages de Dieu, il serait aussi la synthèse des milliards de Corps de Dieu ! En cette fin de l'Age de Fer, le Messie cosmoplanétaire arrive pour terrasser le mal, enchaîner l'anti-Dieu, unir les religions et instaurer l'Age d'Or... ! Son énergie est vraiment unique : combats contre les Marxiniens, contre 2.500.000 démons incarnés sur Sirius (3 octobre 1986), anéantissement de 1.115 milliards de démons, dont 10 milliards de chefs galactiques (25 octobre 1986), décapitation de l'anti-Dieu Cosmo-Purushique (19 octobre), cassage de forteresses sur Vénus, sur Mars,... "J'ai dominé, maîtrisé et enchaîné Mara Cosmique dans 1.008 fois 100.008 milliards de Purusha en mars 1990, ce qui a parachevé Notre Victoire sur les énergies de Mort et de désintégration de la Création... J'effectue régulièrement des travaux de transmutation de la Terre, la transmutation du sang du Graal, des énergies du Sacrifice de Dieu en Lumière de Synthèse... J'ai accordé le Grand Pardon à Lucifer, lui-même, représentant la nation lémurienne pour effacer 70.000 ans de guerre et d'atrocités ponctuées d'holocaustes." Bref : le Messie est en train de s'occuper de l'astral de tous les univers.

 

 

HAMSANANDA PAR LUI-MÊME

"Voici quelques signes donnés à la descente de la Colère de Dieu sur Terre. Selon un message du CHRIST-ROI :

"Parmi ces signes, une grande crise de la monnaie secouera le monde, en partant des USA. Parmi ces signes, l'Iran retrouvera une certaine harmonie, toutefois provisoire. Parmi ces signes, les bombes nucléaires d'Europe seront rendues inutilisables. Parmi ces signes, certaines contrées du monde trembleront, l'océan montera, épargnant la France, Joyau de l'Église de la Synthèse"

"J'AJOUTE QUE SI L'AVATAR SE RETIRE DU PAYS CHOISI, ALORS TOUT PEUT ARRIVER POUR PUNIR CEUX QUI N'ONT PAS SU L'ADMETTRE ET LE RECONNAÎTRE. " (Je suis le Messie attendu. Le Mandarom, 1990).

"Que l'on s'attende aux épreuves qui arrivent. Le Messie cosmo-planétaire a fait savoir qu'étant donné que la sagesse humaine ne prévaut pas en cette période difficile, les forces du Karma qui avaient été gelées seront dégelées et des leçons, des épreuves seront données aux humains afin qu'ils acceptent la venue du MESSIE, changent d'optique et s'améliorent pour favoriser l'évolution des humains et l'évolution des règnes de la nature. Une limite sera mise à partir d'un moment aux épreuves, parce qu'il ne faudrait pas que la terre s'autodétruise à cause de l'inconscience de certains. " (Message du Messie cosmo-planétaire. Octobre 1990.)

16

Nous retrouvons dans ses propos une des caractéristiques des sectes, à savoir l'art de jouer sur la peur ressentie par les hommes particulièrement en temps de crise. L'enseignement contraignant du gourou est accompagné de MENACES, d'annonces de CATASTROPHES pour ceux qui le refusent et pour l'humanité toute entière. L'âge d'or promis résulterait d'une guerre sans quartier contre les milliards de démons et de faux dieux qui infestent notre terre.

 

 

CONSTRUCTIONS SAUVAGES

Depuis 1970, Gilbert Bourdin, sans aucune obligation de conformité au site, sans permis de construire, ne cesse d'installer dans son monastère des bâtiments divers et des statues colossales de Bouddha, du Christ cosmique, de l'imam Mahdi, de Melkitsedeq et la sienne, messie "cosmoplanétaire".

"Quand j'ai posé la question des permis de construire, il m'a été répondu qu'ils avaient été déposés à l'équipement", déclare Maurice Boniface, maire de Castellane de 1971 à 1989. En réalité, plusieurs constructions furent régularisées après coup, sur décision tardive de la préfecture.

 

* Les STATUES ont pour fonction de chasser les démons intérieurs

- une statue de la Sainte Vierge, braquant une mitraillette "canon à laser" : six mètres de haut, une tonne de béton ; (Mandar'om ne cite-t-il pas volontiers ce passage de l'épître aux Ephésiens en appuyant sur certains mots : "L'ARMURE DU CHRÉTIEN Endossez donc l'ARMURE Divine afin de pouvoir résister dans les jours mauvais et tenir bon, ayant fait tout votre devoir. 14. Oui, tenez bon, les reins ceinturés de vérité, le corps CUIRASSE de justice, 15. Les pieds chaussés de zèle pour annoncer l'Évangile de la paix. 16. Tenez surtout le BOUCLIER de la foi où viendront s'éteindre tous les traits enflammés du Malin. 17. Prenez le CASQUE du salut et le GLAIVE de l'esprit, qui est parole de DIEU. (ÉPITRE AUX ÉPHÉSIENS, SAINT PAUL)"

- en 1981, un Bouddha assis : 22 mètres 600 tonnes ; la statue représente la synthèse des énergies spirituelles de l'Orient.

- en 1987, un "Christ cosmique" portant épée et bouclier : 21mètres - 600 tonnes. La statue réunit en elle les énergies de l'Occident mystique.

- et, les dominant d'une bonne dizaine de mètres, un personnage étrange, qui porte une énorme couronne et deux sceptres croisés sur la poitrine : 33 mètres de haut, plus de 1100 tonnes (tête posée par hélicoptère) ; c'est l'effigie du messie cosmoplanétaire, alias Gilbert Bourdin : il jure n'être pour rien dans une ressemblance manifestement voulue par les Supérieurs Inconnus. Elle est le réceptacle des énergies du Retour de Dieu dans la matière.

"Dans le fait de placer des statues dans le Centre, il faut se garder de voir un retour au culte dépassé des idoles. L'image n'est qu'un support de l'adoration. Cependant, elle aide à la visualisation, facilite I'exercice spirituel, mène à une meilleure concentration, surtout lorsqu'elle s'accompagne d'une récitation de prières.

Les multiples Divinités sont autant d'aspects de l'Unique. Graduellement, les dieux se fondent en un seul DIEU et chacun, quelle que soit sa religion, doit finalement transcender toute mythologie pour aboutir au grand "Vide" ...

"Car le Nom formulé conduit au Sans Nom, la Forme au Sans Forme, le Mot au Silence... à la sereine réalisation de la Paix dans l'Absolu "

17

"LE BOUDDHA GÉANT ET LE CHRIST-ROI

Renouant avec la tradition des moines-bâtisseurs de notre Moyen Age, les Chevaliers du Lotus d'Or ont édifié au fil des ans la plus fantastique cathédrale des temps modernes, un grand livre d'heures à ciel ouvert où DIEU est célébré sous les multiples formes et visages qui font partie du patrimoine spirituel de l'humanité.

L'éclosion, dans ce paysage grandiose des Alpes de Haute-Provence, d'un BOUDDHA géant et d'un CHRIST-ROI, est un peu le couronnement de cette grande aventure dont les Chevaliers sont les artisans.

Avec ses 21 mètres de haut, le BOUDDHA du Monastère du MANDAR'OM est le premier de tout l'Occident, et le quatrième BOUDDHA assis du monde. Commencée le 1er Mars 1981, la statue elle-même était terminée et peinte le 24 Juin de la même année, pour la Saint Jean...

Mais, plus qu'une prouesse technique dont les Chevaliers sont fiers à juste titre, le BOUDDHA géant et le CHRIST-ROI cristallisent un Idéal : celui de la transformation de la condition humaine, celui de l'être réalisé au-delà de toutes les sectes, écoles et religions.

Pour tous ceux qui contribuèrent à cette réalisation hors du commun, cela signifiait à la fois construire un signe d'Amour et de Paix pour le monde et travailler sur l'architecture de leur propre perfection.

Rendus vivants et vibrants par les prières qui s'y succèdent du matin au soir, par la méditation de ceux qui tournent autour des statues en égrenant silencieusement leur chapelet, le BOUDDHA géant et le CHRIST-ROI, de fer et de béton, sont devenus des masses condensées d'énergie spirituelle, des véritables "phares" accumulant les pensées bienveillantes pour les restituer en vastes faisceaux de lumière circulant sur le Monastère, sur la région, sur la terre et dans l'univers tout entier, à l'infini, pour le bien de tous les êtres... "

 

Les trois personnages (Bouddha, le Christ, Gilbert Bourdin) sont entourés d'une multitude de petites constructions ; temples et statues, recouvertes de couleurs vives et de miroirs.

 

Devant l'érection sauvage de ces divers monuments qui défigurent le paysage, les associations écologistes de la région ont entamé un combat de longue haleine. Sous la présidence de Robert FERRATO, l'Association interdépartementale pour la protection des lacs et sites du Verdon a demandé la constatation de ces diverses infractions au code de l'urbanisme et la remise en état des lieux.

 

* Le TEMPLE-PYRAMIDE :

Le Temple Pyramide avait été construit sur le sol terrestre il y a 4.566.11 7 années, puis détruit. "Reconstruire le Temple Pyramide est un impératif absolu. Sans lui, la terre risque de subir l'autodestruction. Avec lui, s'effaceront tous les péchés de l'humanité depuis la destruction du Temple jusqu'à sa reconstruction". "L'Aumisme qui fusionne les religions ne peut être en deçà du gigantisme spirituel devant servir à rapprocher les créatures du créateur". La construction d'un temple de l'Unité s'impose où pourront prier ensemble, côte à côte, en parfaite harmonie, chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, hindouistes, scientifiques, athées, de toutes races et de toutes classes. Fut donc créé "l'Association Culturelle du Temple Pyramide de l'Unité des Religions", déclarée à la Sous-Préfecture de Castellane (10 avril 1991), publiée au Journal Officiel (15 mai 1991). Une collecte de fonds fut lancée (jusqu'à Dijon !) et le maire de Castellane, Michel Carle, le 16 avril 1992, signe le permis de construire du Temple-pyramide, "le Temple-Pyramide de l'unité des visages de Dieu"...

18

Cet édifice aura une surface au sol (hors-œuvre nette de 4938 mètres carrés) d'environ 5000 m² (Notre-Dame de Paris = 6600 m²) ; le bâtiment comptera 3 niveaux pour une surface totale de 8000 m² ; il pourra accueillir 800 fidèles. Autres caractéristiques : 57 m de long, 44 m de large, 32 m de haut, avec 4 tours de 20 m de hauteur, 108 colonnes soutenant le Temple, couronné d'une Pyramide de verre de 17 m de côté. Le poids du monument est évalué à 11 000 tonnes.

Le coût ? quelques 50 millions de francs.

L'inauguration est annoncée pour l'été 1995.

 

Devant l'inertie des responsables locaux et la complicité politicienne (une quarantaine de bulletins de vote dans une petite localité, cela compte !), les associations de défense du site crient à la violation du POS (plan d'occupation des sols), d'autant plus que la construction doit se faire sur des marnes friables sujettes à des glissements de terrain et dans une zone soumise à des risques sismiques. "C'est vrai, fait remarquer le maire, mais la loi stipule que les bâtiments à caractère extraordinaire (cultuel, par exemple) peuvent déroger au POS. Je suis en règle même si je préférerais que le permis de construire soit annulé par le tribunal administratif".

C'est ainsi que le dossier du projet du temple-pyramide est venu pour la quatrième fois devant le tribunal administratif de Marseille.

Dans un premier temps, le Préfet saisi par Jean-Louis Bianco (alors ministre de l'équipement et conseiller régional), saisit le Tribunal Administratif de Marseille le 17 septembre 1992, pour surseoir et annuler le permis. Fin novembre (27.11.1992), est prononcé le sursis à exécution (mais non l'annulation) de l'arrêté attaqué par trois particuliers et deux associations de défense des sites. Ces requérants avaient mis en cause l'affichage du permis et la possibilité de recours. Le tribunal avait ensuite décidé une visite sur les lieux et avait pu constater, sur place, qu'une partie seulement des mentions réglementaires d'affichage étaient lisibles. Le commissaire du gouvernement a estimé que ces mentions étaient cependant suffisantes "pour identifier le permis". En signe de protestation, des membres de la secte ont manifesté à Marseille devant le Tribunal administratif, et à Paris devant le Théâtre Marigny (03.12.92). Il restait à trancher sur l'omission d'une mention concernant la législation des délais de recours. S'appuyant sur une jurisprudence du tribunal administratif de Versailles, le commissaire du gouvernement a conclu que l'absence de cette mention n'avait pas pour effet de rendre nul l'affichage et que, même, dans le cas le plus favorable aux requérants, leur recours avait été introduit hors délai... pour un seul jour. En juin 1993, le tribunal administratif de Marseille a rejeté la demande en annulation du permis de construire introduite par les défenseurs de l'environnement. Les plaignants ont alors fait appel de ce jugement devant la Cour administrative de Lyon ...sans succès.

Dernière tentative pour sauver le site : une mise en demeure du maire, Michel Carle, adressée aux responsables de la secte du Mandarom. Les écologistes ont fait valoir qu'avant le début des travaux, une convention tripartite concernant l'aménagement de la voirie qui conduit au temple devait être signée entre le conseil général, la municipalité et la secte. Or cette convention n'a toujours pas été signée. Le maire de Castellane a fait constater l'arrivée des engins (un gros bulldozer et plusieurs camions) par les gendarmes (juillet 1993).

 

 

ORGANISATION

Il faut tout d'abord souligner le rôle tout-puissant de Hamsananda qui monopolise titres, fonctions et représentation.

19

Les adeptes sont rassemblés dans l'Ordre initiatique des Chevaliers du Lotus d'Or qui comporte "17 degrés menant à l'unité". L'ordre monacal des chevaliers du Lotus d'Or comporte trois niveaux :

- les presads qui effectuent leur noviciat comme serviteurs de la communauté,

- les sâdhaks qui passent plusieurs années en formation,

- les abhyas ou nedhyas qui se sont engagés dans la voie du renoncement et ont prononcé des vœux définitifs. Ces derniers ont l'accès à l'Ordre du Diamant cosmique, aux 22 degrés initiatiques, qui permet de parvenir à l'état parfait de Bouddha.

 

La chevalerie a deux branches : monacale et spirito-profane. Appartiennent à la première les personnes qui vivent au Mandarom, à la deuxième celles qui ont une vie extérieure professionnelle et familiale et n'y viennent que périodiquement pour les fêtes et stages initiatiques.

 

L'objectif est de constituer des associations type Loi 1901, chargées de diffuser la doctrine aumiste. Le groupe revendique 65 centres en France, appelés "pôles de lumière", d'ashrams en France et à l'étranger (Afrique, Canada) dont Hamsananda est le "mahant" (supérieur).

 

Les effectifs s'élèvent à un millier de chevaliers et postulants ; une quarantaine réside à l'ashram de Mandarom. Bizarrement, ce ne sont pas des paumés. Il y a parmi eux des architectes, des médecins, des enseignants, des psy, des ingénieurs, des chercheurs.

 

Présentation du groupe par lui-même:

"A la croisée de l'Orient et de l'Occident,

L'ORDRE DES CHEVALIERS DU LOTUS D'OR

s'est donné pour mission de réaliser,

dans une forme adaptée à l'esprit moderne,

la synthèse des traditions religieuses,

et défaire rayonner un idéal d'Unité

à l'échelle de l'ère nouvelle.

II regroupe des hommes et des femmes de bonne volonté,

désireux d'exprimer la Perfection du Divin qui réside au fond de tout être

et d'aider, par un travail silencieux,

à faire régner plus d'amour et de paix sur cette terre...

Ouvert à tous sans distinction de race, de classe,

de religion ou d'idéologie,

L'ORDRE DES CHEVALIERS DU LOTUS D'OR

comporte deux branches :

l'une, extérieure, concerne les personnes souhaitant poursuivre

un travail spirituel, tout en menant une vie

professionnelle et familiale dans le monde profane ;

la seconde s'adresse à un petit nombre voulant se consacrer

entièrement à l'Essentiel et mener une vie monacale.

Ainsi, l'Ashram du MANDAROM ou "Montagne Sacrée"; est à la fois :

le Centre spirituel de l'Ordre, le Pôle mystique

auquel tous les frères et sœurs Chevaliers du monde sont reliés

par la pensée et la prière et un monastère où des moines et moniales

vivent autour du Maître spirituel et fondateur de l'Ordre :

MAHACHARYA SHRI HAMSANANDA ADINATH"

20

 

PRATIQUES

 

* L'EMPLOI DU TEMPS DES MOINES ET MONIALES DU MANDAR'OM

5 h 00 : lever

6 h 00 à 7 h 15 : méditation en commun

7 h 15 à 8 h 15 : hatha yoga ou étude, en alternance

8 h 15 : petit déjeuner

8 h 30 à 8 h 45 : prière commune

9 h 00 à 12 h 00 : travaux divers

12 h 00 à 12 h 30 : prière commune

12 h 30 : repas (végétarien)

13 h 00 à 15 h 00 : temps libre (prière, étude ou repos)

15 h 00 à 17 h 30 : travaux divers

18h 00 à 19h30 : méditation en commun

19 h 30 : souper

20 h 30 à 21 h 00 : prière commune

21 h 00 à 22 h 00 : artisanat, étude ou temps libre

22 h 00 : coucher

 

Cela donne : du lever au coucher (5 h - 22 h), 4 h de méditation et prière en commun, 4 h d'étude, prière personnelle et yoga, 5 h 30 de travaux "régénérateurs" divers (artisanat, construction et entretien des bâtiments et statues, jardinage, cuisine, secrétariat), repas végétariens frugaux. Secteurs culturels étudiés : droit, économie, politique, anatomie occulte de l'homme, parapsychologie, Hatha-yoga et Raja-yoga, hypnose et magnétisme, naturopathie et médecines parallèles, arts martiaux, etc.

 

* Les Chevaliers doivent être "des guerriers courageux, intrépides, capables des plus grands sacrifices, capables d'abandonner père et mère, richesses matérielles et autres conditions sociales". Initiés du Lotus d'Or cosmique, ils s'engagent "à toujours respecter et honorer le Messie, le Seigneur Hamsah Manarah et à être loyal envers Lui", à respecter aussi ascèse, discipline et devoirs. Prêtres aumistes, ils pratiquent l'ascèse OM qui consiste à transmettre le son OM des millions de fois : de 10 à 120 millions suivant le degré de prêtrise, de 100 à 300 millions au moins suivant le degré des "transmetteurs divins". Il est précisé que les transmetteurs du OM "doivent être équilibrés et jouir d'une bonne santé". La santé est assurée par le végétarisme et la purification de sa nourriture pour éviter "les empoisonnements psychiques" par "les énergies de haine, de vengeance, de guerre, de mort" qu'elle véhicule et qui maintiennent les mangeurs dans l'Age de fer. Une recette purificatrice: "élever le niveau vibratoire de la nourriture" par le chant du son AUM ou la récitation du "mantra OM AH HUM qui neutralise les mauvaises vibrations". Pour purifier son esprit, il convient d'ânonner dix à quinze mille fois par jour OM en pensant au messie...

L'obsession phobique des "forces occultes maléfiques" qui empêchent la libération spirituelle a aussi pour expression des procédés magiques, tels que les talismans protecteurs, "émetteurs de fluides bénéfiques" à porter sur soi (médaille, à nettoyer dès que l'on ressent une attaque démoniaque), chez soi et même dans sa voiture.

 

"OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM

L'Ordre initiatique des CHEVALIERS DU LOTUS D'OR, bien que fort ancien, s'est vu redonner une impulsion en Occident par SHRI ACHARYA ABYAS HAMSANANDA

21

SARAVASTI, grand Serviteur de l'Humanité et Maître Spirituel consacrant toutes Ses énergies à l'évolution de tous les êtres vers leur libération spirituelle.

II regroupe en son sein des centaines de chercheurs de la Vérité qui, parallèlement à une vie familiale et professionnelle, poursuivent leur démarche dans un esprit de synthèse des grandes vérités fondamentales au-delà de toute notion de race, de classe, de religion, d'idéologie... Ils sont conscients que toutes les religions ont le même fond commun et ne sont que des expressions différentes de l'expérience spirituelle de l'être humain vers l'Absolu, expressions déterminées par le siècle, le lieu, la culture au sein de laquelle elles prirent naissance.

Certains d'entre eux, ayant la possibilité d y consacrer tout leur temps et efforts, se sont rassemblés autour de leur maître au MANDAR'OM, monastère de la "Montagne Sacrée". Ils forment un groupe de moines et moniales, qui servent la communauté, l'ordre initiatique, le rayonnement de l'enseignement dû Maître. Ils travaillent également à leur propre libération spirituelle afin de devenir à leur tour de véritables et efficaces serviteurs de l'humanité.

L'accent est donc mis sur le but réel de l'existence par la conquête, la maîtrise, la connaissance de soi et la réalisation intérieure, par la culture des hautes vertus, telles que l'Amour universel, la compassion, etc... Le travail pratique comprend la maîtrise de la respiration, le hatha yoga, l'application de principes d'introspection, la prière, la méditation, l'ascèse...

L'ordre monacal comprend plusieurs degrés: les SANGADAS, "serviteurs" de la communauté ou novices, les SADHAKS, plus engagés face à eux-mêmes quant au service de la Mission, et les APHYAS qui reçoivent ce titre après un stage plus ou moins long et qui s'engagent dans la voie du renoncement, comme cela se fait dans toute religion. Chacun se doit de se consacrer le mieux possible à l'idéal choisi afin d'être en mesure d'aider à son tour ceux qui cherchent.

D'aucuns chercheront à nous limiter à l'existence d'une secte ou d'une communauté dont les membres refusent les responsabilités qui devraient être les leurs dans la société actuelle.. Ce sont là des préjugés qui, sans nous nuire, donnent tout de même un très mauvais reflet de notre réalité, d'autant plus que nous connaissons la Loi qui veut que tout ce que l'on fuit, on le retrouve tôt ou tard sur son chemin .....

La discipline de l'Ashram est très ferme, mais librement consentie. Toute expérience de drogue y est rigoureusement interdite et serait suivie de la mise à la porte immédiate du contrevenant. Tous ceux qui viennent et vivent... le font de leur plein-gré. Nous n'avons jamais prétendu retenir quiconque, chacun étant libre de ses choix.

Tous les Chevaliers du Lotus d'Or sont membres de la même grande famille initiatique et sont reliés par la pensée, la prière à ce pôle de Lumière du Mandarom.

OM OM OM OM

Tout chevalier se fait un devoir d'avoir et... de conserver le sens de l'humour, la joie et l'harmonie intérieure, au sein d'une vaillante introspection qui ne manquera pas de le mener à l'élimination des quelques petits travers habitant la personnalité empruntée et à l'actualisation... effective des plus hautes vertus et de la plus haute Sagesse ! OM !

OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM OM "

 

"LA CONGRÉGATION DE L'AUMISME

Elle recouvre les communautés de moines et moniales respectant les vœux monacaux et établies dans différentes parties du monde. Leur quartier général est le Monastère Œcuménique du Mandar'Om et il n'est pas rare que des aspirants à la condition de moines viennent de l'étranger pour se former à la discipline monastique de la congrégation.

22

L'AUMISME est une philosophie unitive de synthèse réunissant en son sein les perles spirituelles de l'Orient mystique et de l'Occident mystique. C'est un œcuménisme vrai, tolérant, sans a priori, sans aucun soupçon de sectarisme.

L'appellation AUMISME est dérivée du Son Primordial AUM, la première parole de DIEU lorsque furent créés les univers. Le AUM est la prière fondamentale des Aumistes de cœur et d'esprit, ce qui ne les empêche en aucun cas de prier le Divin sous toutes ses facettes et d'adorer le Nom du Divin avec qui ils ont le plus d'affinités.

 

"ORDRE INITIATIQUE ET ORDRE MONACAL

L'Ordre du Lotus d'Or comprend dix-sept degrés d'initiation conférés aux Chevaliers au fur et à mesure de leur progression. Par l'initiation, le Maître Spirituel ou Gourou transmet au disciple une énergie subtile qui va l'éveiller aux réalités intérieures et permettre l'accès à une vie nouvelle. Des techniques de méditation, des exercices spirituels sont enseignés aux initiés.

Chaque degré comporte en outre l'étude des diverses religions, de leur ésotérisme, des symboles et de leur usage, ainsi qu'un important travail sur soi-même: conscient du fait que "l'évolution de l'humanité dépend de l'amélioration de chaque être" et que la moindre de ses actions a une répercussion sur l'univers, le Chevalier s'applique à la connaissance et à la maîtrise de soi ; à contrôler et à purifier ses pensées, ses actions, ses sentiments, pour ne pas nuire à autrui : à développer l'Amour Universel.

Une méthode originale de travail sur le subconscient, à l'aide d'éléments sonores et visuels choisis, contribue à la transformation de l'être selon cet idéal de perfection. Le "programme" du Chevalier englobe aussi l'étude de la naturopathie, et la pratique des disciplines traditionnelles telles que le Hatha-Yoga ou les arts martiaux, favorisant l'équilibre du corps et de l'esprit, la maîtrise du souffle, des énergies vitales et du mental.

Mais par dessus tout, le Chevalier s'efforce de réaliser sa nature véritable par une constante identification avec le MOI-SUPREME en lui, le principe Divin présent en tout être ce que les hindous nomment l'Atman ou, pourparler en langage chrétien, le "Royaume de Dieu".

"Toutes les souffrances de l'homme, insiste S .M. HAMSANANDA, viennent de ce qu'il s'identifie avec son corps de chair, avec sa personnalité transitoire. Il doit retrouver le sentiment d'Unité avec le Divin, accepter de s'identifier à ce qu'il est réellement : l'Absolu dans une de ses innombrables manifestations".

Des catholiques, des protestants, d'anciens athées. des musulmans, des juifs, des rosicruciens, des théosophes. des francs-maçons, des hindous, des bouddhistes ont été admis dans cette Chevalerie de l'Unité.

Ils sont répartis actuellement sur tous les continents. D'autres Ashrams se sont créés en Afrique, au Canada... Un peu partout, en France et en Europe, les Chevaliers habitant une même ville ou région se réunissent pour prier, méditer et étudier ensemble, multipliant ainsi les 'pôles de lumière" d'où rayonne l'Ordre, sans publicité ni prosélytisme d'aucune sorte.

Ils se retrouvent au Mandar'Om à l'occasion de fêtes et durant les périodes de "séminaires". Tout au long de l'année, beaucoup viennent se retremper dans l'ambiance de l'Ashram pour faire une retraite de prière et de méditation, participer aux travaux et à la vie de la communauté.

Ils y sont accueillis par les frères et sœurs de la branche monacale qui vivent en .permanence au Mandar'Om et à l'exemple de leur Instructeur Spirituel, consacrent leur vie à prier pour l'Unité des religions, la paix et l'évolution de l'humanité.

Dans les allées du Mandar'Om circulent ces hommes et ces femmes au crâne rasé (en signe de renoncement), vêtus de blanc, de jaune ou de bordeaux... Des tenues de couleurs différentes permettent en effet de distinguer les trois principales étapes que franchit celui qui se destine à la vie monacale :

23

- les presads "serviteurs de la communauté" vêtus de jaune effectuent leur temps de noviciat ;

- les sadhaks (tunique jaune et bordures bordeaux) qui se sont engagés plus avant poursuivant leur formation durant plusieurs années ;

- s'ils persévèrent, ils deviendront des vedhyas (tunique rouille et pantalon bordeaux) les renonçants qui prononcent leurs vœux définitifs comme les moines et leurs sœurs des couvents ou monastères chrétiens, ou de toute autre religion.

Un statut spécial, différent de celui des moines, permet aussi à des couples désireux de s'engager dans une vie spirituelle à part entière, de résider en permanence à l'Ashram.

Au Mandar'Om, la vie communautaire est régie par une discipline ferme, mais librement consentie. Celui qui ne serait plus en accord avec elle, demeure libre de partir.

Chaque résident assume une tâche en fonction de ses aptitudes et des qualités qu'il doit développer. Mais, à tour de rôle, tous participent à la construction des bâtiments et des statues, ainsi qu'à l'artisanat d'inspiration symbolique qui constitue la principale ressource du Monastère.

Unis par un même idéal. les membres de la communauté doivent pourtant apprendre à vivre avec les défauts des autres et surtout, à affronter les leurs, qui, avec l'intense travail de purification et d'ascèce, remontent à la surface ...

A ceux qui croient qu'un Ashram est un havre de paix où l'on est venu oublier les problèmes du monde, S.M. HAMSANANDA répond :

"On ne fuit pas le monde, on le porte avec soi... L'Ashram n'est pas un refuge, mais un lieu de combat, un champ de bataille où il faut remporter la victoire contre l'illusoire". "VIVRE ET TRAVAILLER DANS LE SILENCE, AVEC LA JOIE, L'AMOUR DES HOMMES ET L'AMOUR DU DIVIN AU CŒUR" S.M. HAMSANANDA.

 

"ÊTRE AUMISTE

Être Aumiste, C'est vivre sa foi sans chercher à l'imposer aux autres.

Être Aumiste, C'est prier pour tous, amis et ennemis, C'est être un serviteur désintéressé du monde et de l'univers.

Être Aumiste, C'est se purifier intérieurement tout en aidant à purifier l'astral et la matière des mondes habités et inhabités.

Être Aumiste, C'est aider nos amies les entités des pierres, des plantes, des animaux et des éléments à accéder au monde supérieur de la grande échelle évolutive dont l'homme n'est qu'un maillon.

Être Aumiste, C'est aider les âmes défuntes à mieux comprendre les réalités de l'autre monde, C'est aider les vivants qui le veulent à ne plus craindre la mort du corps, comprendre le vrai but de l'existence qui est d'exprimer sa Divinité.

Être Aumiste, C'est développer le sentiment de l'Unité et de l'Universalité. C'est armer fidèlement son pays, sans oublier d'être un citoyen du monde et de l'univers.

Être Aumiste, C'est se détacher chaque jour des problèmes personnels pour participer au service silencieux du monde.

S. M. HAMSANANDA"

 

 

* CULTE (ou les ondes)

 

"La méditation est la voie qui mène à la Réintégration Divine. Elle est le moyen qui doit nous permettre d'élever notre conscience degré par degré, jusqu'à l'absorption dans le Divin" S.M. HAMSANANDA

24

"UNE CROISADE POUR LA PAIX

La Paix du monde est sans cesse menacée par les mouvements de masse, l'action terroriste, les révolutions, les guerres...

Avec les progrès de la science, chaque guerre qui nous menace devient plus meurtrière que la précédente.

Il faut tenter de réduire les risques de conflits faisant peser sur l'humanité une menace de destruction et de régression.

Il faut que se constitue une légion de serviteurs du monde, venus d'horizons divers. Une croisade intérieure pour la Paix dans le monde doit s'organiser.

Nous convions tous les humains croyants et incroyants à orienter des pensées de bienveillance vers les peuples, les nations, les Chefs d'État.

Il faut balayer les ondes génératrices de tensions et de guerre afin de pacifier le mental des composants des forces en présence et de tous les humains en général.

Il s'agit de constituer non pas des groupes d'auto-défense armés de matraques et de fusils, mais des groupes de prières, des "milices spirituelles" utilisant la puissance des Énergies d Amour.

Demandons à toutes les personnes de bonne volonté défaire cette courte prière :

QUE L'AMOUR, L'HARMONIE, LA PAIX

RÈGNENT ENTRE TOUS LES HUMAINS,

LES PAYS, LES NATIONS

(faire rayonner une lumière en cercles concentriques sur la terre et dans l'univers) et terminer en disant

OM SHANTI SHANTI SHANTI !

OM PAIX PAIX PAIX !

S. M. HAMSANANDA"

"CAUSES NON APPARENTES DES GUERRES

Les ondes actives de la pensée

"Les religions enseignent l'Amour depuis des millénaires; mais la haine et la méchanceté ne diminuent pas sur cette terre. Les conflits, les guerres éclatent partout dans notre monde en détresse. La violence gagne du terrain depuis un certain temps. Nous devons connaître ses causes, afin de contribuer à y remédier. L'essentiel du chemin est à parcourir par chaque individu, en lui-même.

Nous sommes tous plus ou moins responsables de ce qui se passe dans notre société : les crimes, les tortures, les génocides, l'extermination massive par des armes apocalyptiques sont la cristallisation des pensées mauvaises générées par les humains : envie, craintes, peurs, colère, xénophobie, sentiments de vengeance, haine tenace, etc... Les Sages, les Yogis, les Saints, les parapsychologues se rejoignent pour affirmer la puissance réelle de la Pensée. Chaque pensée émise, qu'elle soit bonne ou mauvaise, est une vibration qui jamais ne périt. Chaque particule continue à vibrer dans l'univers. Nous sommes plongés en permanence dans un océan de pensées.

Une pensée prenant naissance dans le mental d'une personne provoque des ondes rappelant la succession des vagues circulaires se produisant lorsqu'on jette une pierre dans une eau calme. Ces ondes se propagent instantanément à l'infini, et engendrent des pensées de même nature dans le mental d'autres êtres. "Ceux qui nourrissent des pensées de vengeance et de malice sont vraiment des personnes très dangereuses, écrit notre Gourou S. SIVANANDA. Leurs pensées et sentiments sont des messages sans fil, reçus par ceux dont le mental répond à de telles vibrations ".

L'initié en effet, sait que PENSER C'EST AGIR et l'accumulation de pensées de colère, de haine, de destruction, aussi secrètes soient elles, crée un "nuage" invisible destructeur qui, tôt ou tard, fera pleuvoir les révolutions, les guerres ou les catastrophes sur une cité, une région, un pays ou sur plusieurs continents. Il est bon de savoir que nous sommes aussi coupables et responsables des crimes commis par

25

l'influence de nos mauvaises pensées, que le criminel qui accomplit son forfait avec une arme quelconque... Inversement, des pensées généreuses d'amour, de paix, d'harmonie, de progrès spirituel, propagent le bonheur, des idées nobles tonifient ceux que les reçoivent.

TOUS LES HUMAINS DOIVENT ÊTRE PLACÉS DEVANT LES CONSÉQUENCES DU CHOIX DE LEURS PENSÉES.

L'enjeu est de taille. Si chacun de nous fait l'effort suffisant afin de purifier son cœur, d'éliminer l'hostilité, d'apprendre à aimer son prochain... il est possible de contribuer avec tous les hommes de bonne volonté à créer les conditions du Bonheur définitif.

ÉLEVER LE NIVEAU MORAL DE L'HUMANITÉ PAR DES PENSÉES OPTIMISTES, FRATERNELLES, UNITAIRES, CONSTRUCTIVES EST DEVENU UNE URGENCE ;

Tirons la sonnette d'alarme et agissons à temps, si nous ne voulons partager la responsabilité de contribuer à l'anéantissement de notre civilisation et de notre monde ".

S.M. HAMSANANDA (les Clés Evolutives de l'Initié avancé)"

 

"PRIÈRE POUR LA PAIX DANS LE MONDE

OM

Puissances Célestes qui veillez

sur l'évolution des peuples et des Nations,

Inondez mon cœur

Et celui de tous les êtres visibles et invisibles,

de votre immense Amour.

Aidez-nous à nous purifier.

Faites que les ondes discordantes

Se transmuent en vibrations harmonisantes

Et que la Paix règne définitivement

Sur cette terre et dans l'Univers...

OM"

 

"LE VRAI BUT DE LA VIE

Le terme de yoga signifie union de la conscience individuelle à celle cosmique. Ce mot sert aussi à désigner non seulement le but évoqué, mais la technique, les moyens mis en œuvre, afin de parvenir à cette union.

Le Yoga n'est pas une religion comme beaucoup de gens persistent à le croire. Du point de vue des moyens, il s'agit de procédés, de méthodes permettant d'accéder à l'expérience mystique et surtout à la Réintégration Divine. La voie du yoga est celle de l'équilibre.

Le yoga offre le moyen :

- de détruire les imperfections de notre être,

- d'échapper à la douleur par l'effort volontaire et tenace,

- d'acquérir plus d'amour pour tous : de n'aspirer qu'à servir et faire le bien,

- de parvenir au sentiment de l'Unité, en voyant le SOI, le Christ, Brahman, Allah, Jehovah, dans tous les êtres,

- de réaliser le détachement intérieur, source de liberté, de sérénité, de béatitude,

- d'exprimer la perfection qui est en potentiel en soi-même, pour retrouver en quelque sorte consciemment sa place au sein de la Conscience Divine.

La Libération Spirituelle (désignée dans l'hindouisme par le terme de MOKSHA) est le but ultime proposé à l'homme et à la femme. C'est l'état de pureté dû au dépouillement de l'égoïsme, au réel détachement, à l'annihilation des vains désirs parasitant l'âme ; c'est l'état d'amour profond universel ; c'est le sentiment d'Unité, d'universalité, conférant la félicité.

(La Réintégration Divine par le yoga)"

26

* HABITS

Au monastère, les adeptes du Mandar'om portent une tunique bleue, rouge ou jaune.

Leur front est ceint d'un bandeau de même couleur, serre-tête sur lequel figurent les signes symboliques de toutes les religions, ou d'un bonnet incrusté de miroirs en forme de losange pour éloigner les mauvais esprits.

Les diverses couronnes tantriques du gourou sont indispensables au combat contre les Lémuriens et les Atlantes.

"Dans les allées du Mandar'Om circulent ces hommes et ces femmes au crâne rasé (en signe de renoncement), vêtus de blanc, de jaune ou de bordeaux... Des tenues de couleurs différentes permettent en effet de distinguer les trois principales étapes que franchit celui qui se destine à la vie monacale :

- les presads "serviteurs de la communauté" vêtus de jaune effectuent leur temps de noviciat ;

- les sadhaks (tunique jaune et bordures bordeaux) qui se sont engagés plus avant poursuivant leur formation durant plusieurs années ;

- s'ils persévèrent, ils deviendront des vedhyas (tunique rouille et pantalon bordeaux) les renonçants qui prononcent leurs vœux définitifs comme les moines et leurs sœurs des couvents ou monastères chrétiens, ou de toute autre religion. "

 

 

* LES RELATIONS EXTÉRIEURES

Gilbert BOURDIN ne daigne pas répondre "en direct" aux multiples interrogations qui se posent à son sujet... mais notamment par Eric TISON (27 ans en 1993) appelé Veddhyas MOCITA

Hors des heures de visite touristique, le dialogue s'établit de part et d'autre de la grille d'entrée.

Le Seigneur est protégé par deux gorilles armés de matraques.

 

 

* PROPAGANDE

Extraits de deux documents intitulés "Nous ne sommes pas une secte" et "Pourquoi nous ne sommes pas une secte. Ce que nous ne sommes pas" : "Nous ne recherchons pas à faire du recrutement massif. Nous ne faisons ni prosélytisme, ni publicité (...) Nos activités n'ont pas un caractère commercial. L'enseignement est gratuit (...) Nous ne recherchons pas la publicité, et n'attirons pas les journalistes sauf quand notre sécurité semble menacée".

On observe cependant :

- prosélytisme des adeptes, par devoir et nécessité : "L'Apôtre aumiste a pour mission l'expansion de L'AUMISME (...) Cette expansion est primordiale pour sauver la Terre de l'autodestruction".

- tournée d'expositions et de conférences pour propager l'enseignement de Hamsananda.

- des dizaines d'entretiens avec des journalistes.

- médias appelés pour la révélation du Messie, le 22 août 1990.

- ventes d'articles artisanaux.

- ashram de Castellane ouvert au public depuis le 22 août 1990 (droit d'entrée : 25 F).

27

* ARGENT

En juillet 1990, Mandar'om a offert au maire de Castellane la somme de 8 millions de francs avec l'intention de tout acheter dans la petite commune. Le coût du temple-pyramide ? 50 millions de francs. Des terrains (200 ha environ) ont été achetés aux alentours de Mandarom par des SCl constituées par des fidèles et sympathisants ; des commerces ouverts à Castellane par des Chevaliers.

D'où proviennent de telles sommes ? Réponse de la secte : "Par les dons des adhérents et des amis"... "dons faits parfois par des gens généreux". Sinon, cotisations à l'Association, participations aux séminaires (600 F) et aux frais de séjour (120 à 140 F par jour), souscriptions pour les constructions, ventes des produits artisanaux.

Le journal La Croix dans son édition du 29 janvier 1993 soulevait l'hypothèse (à vérifier) d'une relation du groupe avec les autorités togolaises qui reverseraient à une société immobilière, annexe de Mandarom, de l'argent envoyé par la France au titre de la coopération ; une piste sérieuse existerait également en direction d'une société suisse spécialisée dans les ventes d'armes.

Quant à Mme E., elle avoue qu'elle a dépensé pour la secte, en moyenne 20.000 Frs par an durant 20 ans. Une somme coquette pour cette bénévole qui, sans autre récompense que l'enseignement "aumiste", donnait au moins huit heures par jour à la secte et au "Seigneur". "Je connais une jeune femme, ingénieur, aujourd'hui endettée de 350.000 Frs" ajoute-t-elle.

 

Voici un rappel de cotisation adressé aux adeptes dans une revue du groupe :

"Chère sœur, cher frère

Chevalier du Lotus d'Or,

Chaque année, dans le numéro d'automne de notre revue, nous vous demandons de nous adresser vos COTISATIONS de membre de l'O.C.L.O. pour l'année suivante.

- Saviez-vous qu'il y a des C.L.O. qui attendent les séminaires d'été pour régler leur cotisation ?

- Saviez-vous qu'il y a des C.L.O. qui n'ont jamais eu une carte de membre et qui ignoraient même leur existence ?

- Saviez-vous qu'au début de cette année, nous avons été obligés d'envoyer à peu près 300 lettres de rappel pour que les frères et sœurs C.L.O. n'oublient pas le règlement de leur cotisation ?

La carte de cotisation, nous le rappelons, est une OBLIGATION LÉGALE pour tous les membres de l'Association des C.L.O. Du côté pratique, cette cotisation est une contribution de tous les C.L.O. pour permettre de résoudre les divers problèmes de la communauté. Cet ashram est le monopole de TOUS les C.L.O., de cette grande famille initiatique et spirituelle. Mais ce centre doit faire face à des problèmes financiers les constructions, l'entretien, l'assurance, le téléphone, l'électricité, etc.. ne sont hélas pas gratuits, et les factures arrivent chaque mois... Tous ceux qui ont une famille et une maison connaissent bien ces problèmes mais imagine- vous un instant que vous ayiez à vous occuper d'un petit village avec ses habitants et ses constructions...

Je suis bien sûr que tous les frères et sœurs souhaitent sincèrement que ce Centre International de Yoga et de Méditation devienne encore et toujours plus beau, plus attirant, plus fonctionnel. Et puis, ce sont eux les premiers à en profiter...

Le droit d'entrée et la cotisation sont alors en rapport avec leurs possibilités matérielles et... l'ouverture de leur chakra du cœur !...

Nous vous adressons un céleste MERCI pour votre élan du cœur, votre compréhension, votre étroite collaboration, la grande promptitude avec laquelle vous répondrez à l'invitation ci-dessus !... "

28

* ÉMISSION TÉLÉVISÉE "ENVOYÉ SPÉCIAL" en Octobre 1991 complétée par un livre écrit par les deux journalistes Jacques CUITA et Pascal MARTIN : "DANS LE SECRET DES SECTES" aux éditions Flammarion :

"Le 28 mai 1991, le monastère du Mandar'om fait la fête à Castellane. La fête bouddhiste du Wesak. L'invitation se fait par "messifax"...

Des inscriptions jalonnent les chemins : "La vie est courte, combats pour la perfection", "Aimer, servir, pardonner, méditer", "L'union fait la force", "Qui suis-je ?". La méditation est l'affaire de tous les instants, y compris dans la solitude des cabinets où doit être répétée, "en plein effort, de préférence", une formule sanscrite gravée en face du siège pour "permettre la transformation des énergies excrémentielles"...

"Pour respecter la position du soleil et de la Lune, la cérémonie va commencer." Elle se déroule au "temple". Il faut se déchausser pour pénétrer dans "le lieu sacré où le seigneur va officier". A l'intérieur, les femmes d'un côté, les hommes de l'autre. Deux cent cinquante adeptes en uniformes incas entonnent des chants à la gloire du messie et psalmodient des OM. Certains tapotent des triangles ; d'autres des tambourins. La stéréo garantit l'harmonie musicale. Au sol, des grands tapis rouge sang, moelleux. Au mur, des tentures multicolores. Au plafond, un bric-à-brac de lampions et de lanternes vénitiennes. Le temple se remplit doucement. La température monte. Le messie n'est pas loin. La sonorisation déverse soudain le bruit théâtral d'un tonnerre wagnérien. Le rideau du fond s'ouvre, un étrange cortège s'avance. Un hercule, cape rouge jusqu'aux pieds, porte un cierge géant. Derrière lui, tunique d'or, cape blanche, escarpins en cuir blanc, Gilbert Bourdin avance, sur fond d'arc-en-ciel, vers le trône de velours rouge. Tous les trois pas, il s'arrête, satisfait, et en profite pour sourire aux photographes et autres hommes d'images. Debout, les mains jointes sur le cœur, la tête baissée, les adeptes chantent d'allégresse. Ils se courbent sur son passage, se pâment. Signe du menton, regard appuyé, geste de la main qui effleure les premiers rangs sur son passage, Gilbert Bourdin salue. Arrivé sur l'estrade, il autorise l'assistance à s'asseoir du bout de son sceptre. La sono se tait. D'une seule voix, les adeptes font résonner un OM. Puis se remettent à chanter. Pendant plus d'une heure trente, ils chantent et récitent leurs mantras. Le messie bat la mesure.

Entracte. Le messie invite les journalistes présents à le questionner devant le temple. Quelques détails biographiques : études de droit, suivies de l'ENA. Il précise qu'il n'existe pas de preuves de ses diplômes, mais le messie ne dit que la vérité... Il a de qui tenir puisqu'il est la "réincarnation de Jésus-Christ, de Gengis Khan, de saint Louis et de Napoléon"... Une petite démonstration de karaté, un kata exécuté au ralenti, pour prouver que le corps se maintient.

Retour au temple. La musique s'arrête brusquement. Dans le silence cérémonieux, le maître ceint la tiare "réunissant mille huit fois cent huit mille milliards de visages de Dieu". Tiare sur la tête et sceptre à la main, il se lance dans le récit de ses travaux d'Hercule cosmoplanétaire : "Un jour, j'ai liquidé dix milliards de Lémuriens et dix milliards d'Atlantes, pour ne pas envenimer la situation." OM remercie l'assistance. "Un autre jour, j'ai anéanti en à peine vingt minutes quinze mille aéronefs de Lémuriens lancés vers nous, du sud-ouest de la France. Une fois, j'ai dû faire tuer une chienne parce qu'un général lémurien, et pas n'importe lequel, s'était emparé de son corps." Une respiration, puis : "Après avoir mis le mur de Berlin par terre, j'ai évité une troisième guerre mondiale. J'ai favorisé des milliards de colonnes de lumière et permis le voyage de centaines de bouddhas itinérants à travers le monde." En guise de conclusion : "Il faut me croire, je ne suis pas en train de bluffer !" Euphoriques, certains disciples se lèvent ; d'autres s'agenouillent.

Dehors, il est maintenant interdit de filmer. La fête est finie. Changement d'attitude et changement de ton : des garde-chiourme en treillis, matraques à la main. On aperçoit des miradors, des sirènes d'alarme et du grillage à perte de vue. Gilbert Bourdin a enseigné à ses adeptes à se méfier de tous : des démons bien sûr, mais aussi des êtres humains,

29

des habitants de Castellane et des militaires basés autour du lac qui surplombe le monastère. La marine nationale a choisi ce lac pour en faire un site privilégié d'expérimentation acoustique sous-marine. Communiqué de la secte : "Les ondes partant du lac sont porteuses de schèmes de mort, et provoquent des cas de migraine intense, des vomissements, et des diarrhées au Mandar'om." Sans compter "les générations spontanées de chenilles et les nuées de vipères à la solde de l'ennemi". Avant de quitter le monastère, nous discutons avec quelques disciples. Un couple, la trentaine : lui a un petit côté soixante-huitard, elle est petite et souriante. Pour attester que Gilbert Bourdin est bien Dieu, les exemples ne leur manquent pas : " Un soir le seigneur nous a annoncé que nous avions une grande bataille à livrer contre les démons. Nous devions nettoyer l'astral. Une division de Xadors, des milliards de Lémuriens et d'Atlantes étaient signalés, venant vers nous. Nous avons passé la nuit à batailler. Le lendemain matin, nous avons appris qu'une énorme tempête avait eu lieu sur les côtes bretonnes. " Ils vivent du côté d'Aix-en-Provence. Il enseigne l'anglais au lycée.

Etonnante crédulité : il suffit que le gourou le dise pour que cela soit. Il annonce qu'il dialogue avec les pierres, qu'il liquide les anges exterminateurs, qu'il s'oppose au piratage des matrices et les disciples trouvent un sens à ces déclarations. A certains moments, nous avons cru, ou voulu croire, à une grosse farce. Les masques allaient tomber dans. la liesse générale. D'un même élan, les adeptes allaient ôter leurs bandeaux équipés de miroirs solaires. Nous allions quitter la bande dessinée et retrouver la réalité. Mais non, les "Incas" qui évoluaient devant nous n'étaient pas des figurants payés à la journée. Ils étaient commerçants, infirmières, médecins, artistes ou banquiers, tous adeptes de l"'avatar de synthèse " dont la statue de trente-trois mètres domine les débats.

A une femme plus âgée, nous demandons si elle croit vraiment connaître le messie. Aucun doute ne l'habite et pour faire pièce à notre incrédulité, elle nous conseille de revenir pour avoir la révélation. Elle conclut: " Si vous doutez du seigneur, c'est parce que vous doutez de vous. " Le tout avec un aimable sourire d'assistante sociale. Le meilleur remède à notre scepticisme devrait s'appeler Christine, une chercheuse au CNRS. Nom d'aumiste : Vishti, "qui chemine vers la perfection". Elle sert de caution scientifique aux chevaliers de l'aumisme. Son cursus universitaire est une carte de visite surexploitée : études de physique théorique, thèse de troisième cycle sur l'electromagnétisme dans l'environnement terrestre, diplôme de maths-physique... Elle a été envoyée par le CEA sur le pas de tir nucléaire de Mururoa. Elle est membre du CNRS. Vishti, petite brunette à la voix bien assurée, est une star au Mandar'om. Les adeptes se bousculent pour suivre ses conférences sur les rapports entre science et religion. " Mes confrères du CNRS connaissent tous mes engagements auprès du messie cosmoplanétaire. (essuie parfois quelques moqueries. Je leur cloue le bec en leur rappelant la liste de mes publications scientifiques. " Vishti parle avec passion, installée au pied de la statue de Gilbert Bourdin. " Il est l'entité humaine la plus évoluée que je connaisse. La science ne peut tout expliquer. La vie elle-même a des mystères. Mon " maître d'âme " m'a initiée à l'aumisme. Grâce à lui, je suis engagée dans la voie de la connaissance. " Les statues : un délire mégalomaniaque? " Le délire n'est pas en nous. Tout ce qui n'entre pas dans la nonne est taxé de folie. Mais c'est cela qui est vraiment fou! Ces statues sont un appel pour des gens comme vous. A vous de vous ouvrir et de comprendre. Ces représentations divines sont des énergies d'amour. Elles ont été édifiées pour l'amour, avec amour. Elles se voient de loin. Elles attirent. J'espère que les sceptiques, tous les matérialistes qui passent par là feront le détour. Qu'ils ouvrent leurs yeux et leur cœur ! " Les combats contre les démons: imagination? " Aucun doute, ils existent. Nous ne sommes pas seuls, isolés sur notre petite planète. Il y a l'astral de l'univers. Et aussi de tous les autres univers. Il y a

30

d'autres plans de conscience. La science n'apportera jamais d'explication globale en l'absence de l'Être divin. "

Christine fréquente le monastère depuis cinq ans. Fille de fonctionnaires, élevée dans la religion catholique, Christine a été traumatisée par un drame. Sa belle-mère d'abord, son mari ensuite, ont été enlevés à quelques mois d'intervalle par un cancer. La conjonction des deux événements la plonge dans une profonde dépression. C'est à cette époque que Christine connaît ses premiers flashes médiumniques. Elle croit devenir folle et se précipite chez un psychanalyste. Echec total. Elle se tourne alors vers la voyance et l'astrologie. Sa sœur, déjà adepte du Mandar'om, l'y conduit. Elle trouve dans les Alpes-de-Haute-Provence la sérénité qui lui manquait. Aujourd'hui Vishti en est au cinquième degré initiatique. Elle a acquis le grade de Saddak, autrement dit de grand prêtre. "Nous avons peu de temps pour faire nos preuves, explique-t-elle. Il nous faut changer le plan vibratoire de la Terre ! "

 

 

TÉMOIGNAGES

Dans le Journal La Croix du 29 janvier 1993 : Madame E..., 52 ans, qui a passé 20 ans au service du "Seigneur" et a rompu avec la secte depuis 2 ans, témoigne :

"Je fus admise dans le cercle privé de sa demeure de 1984 à 1990. Et là, j'ai pu observer de près sa folie. Lui qui me paraissait tellement extraordinaire au début, je l'ai vu démolir psychiquement plusieurs personnes. J'en connais qui ont quitté la secte et qui sont aujourd'hui suivies par des psychiatres". Il "... se pratique au Mandarom une exploitation sexuelle. Des centaines de femmes ont été sollicitées sexuellement. Le maître faisait valoir la nécessité de séances initiatiques. Comment expliquer autrement la quantité invraisemblable de divorces, chez des couples qui ont fréquenté le Mandarom ?"

 

 

IMPLANTATION DIJONNAISE

* CONFÉRENCES

Sur des affiches répandues dans la ville, on pouvait lire :

Le 24 mai - 20h15 - Conférence "Anatomie spirituelle et occulte de l'homme" selon l'enseignement de Maître Hamsananda, animée par Eric Martin, à l'École Supérieure de Commerce, 29 rue Sambin à Dijon. Avec au programme :

? le caducée hermétique

? les sept principaux centres d'énergie (chakras).

? les trois principaux canaux d'énergie (nadis)

? les centre des jambes et les plans inférieurs

? le double plantaire

? le double aérien

? les sept sphères supérieures de cristal

? les mémoires akashiques individuelles (le karma)

? l'expérience spirituelle et l'unité des religions

? la purification et transmutation du karma

? le son sacré om véhicule du retour de l'âge d'or

Organisation de la soirée par l'association amrita-centre évolution 29 rue des Roses - 21000 DIJON, Tél. : 03.80.56.45.64. Cette association est spécialisée en : yoga-shiatsu-méditation-tarot-relaxation-taï chi chuan-pensée positive-conférences.

31

- Conférence vendredi 15 mars 1991 à 20h30 salle Crédit Mutuel à Dijon 1 rue Lamonnoye : "L'unité des visages de Dieu, un message d'espoir" Aumisme-Unité des religions = tolérance fraternité paix. Des affiches annonçant cette réunion avaient été mises sans autorisation à la cathédrale St Bénigne, essayant ainsi de tromper les fidèles grâce au titre innocent de la conférence.

 

- Conférence L'AUMISME FONDEMENT DE L'AGE D'OR

selon l'enseignement de Maître HAMSANANDA

Présentée par le CENTROM-DIJON

Salle du Crédit Mutuel 1 rue Lamonnoye DIJON 1er étage VENDREDI 19 AVRIL 1991 à 20h30

 

 

* LE CENTROM DE DIJON

Déclaration à la préfecture de la Côte d'Or en date du 2 avril 1991 sous le nom de : CENTROM-DIJON.

Objet : exercice public du culte de l'aumisme ; subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public du culte de l'aumisme ; propager et enseigner l'aumisme ; enseigner les disciplines visant à l'équilibre du corps et de l'esprit. Siège social : 26 avenue du Maréchal-Lyautey, 21000 DIJON

30 à 40 adeptes à DIJON

 

"STATUTS

TITRE 1 - FONCTION ET OBJET DE L'ASSOCIATION

Article premier

Il est fondé entre les adhérents aux présents Statuts une association régie par la loi du 1.07.1901 et le décret du 16.08.1901, la loi du 9.12.1905 et le décret du 16.03.1906, la loi du 2.01.1907, une association ayant pour titre : CENTROM.

Article 2

Cette "Assotuelli" association cultuelle intégrée qui englobe toutes les activités concernant la Religion de l'Aumisme, a pour objet :

- l'exercice public du culte de l'Aumisme, Religion Universelle de l'Age d'Or dont le fondateur est S.M. HAMSANANDA et dont les bases sont contenues dans "La Doctrine de l'Aumisme" (S.M. HAMSANANDA).

- de subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public du culte de l'Aumisme.

- de propager et d'enseigner l'Aumisme.

- d'enseigner les disciplines visant à l'équilibre du corps et de l'esprit. "

 

 

BIBLIOGRAPHIE

L'œuvre écrite de SHRI MAHACHARYA HAMSANANDA :

* NATUROPATHIE ET YOGA : éditions Albin Michel

* LE YOGA DE LA VIE PRATIQUE : éditions Albin Michel

* YOGA ET SAGESSE : éditions Dervy-Livres et Albin Michel

Tome I : - Le travail spirituel de l'homme moderne.

Tome II : - Le Maître Spirituel - La Spiritualité dans la vie moderne.

* MÉMOIRES D'UN YOGI : éditions "Le Mandar'OM"

"Rencontre avec soi-même dans l'expérience mystique".

* LA RÉINTÉGRATION DIVINE PAR LE YOGA : éditions "Le Mandar'OM" et Albin Michel "Deviens le Dieu que tu es. "

32

* LE MAÎTRE SPIRITUEL ET LE DISCIPLE (Paris, Albin Michel)

* LES CLÉS ÉVOLUTIVES DE L'INITIÉ AVANCE (Paris, Albin Michel)

* LE YOGA DE LA DIVINISATION (Paris, Albin Michel)

 

A paraître :

"L'illumination par les 4 joyaux"

"L'Hamsa, la Doctrine de l'Aumisme : la Religion Universelle"

 

Sur l'enseignement de Maître HAMSANANDA :

"La Voix de lumière, Enseignement du MAÎTRE HAMSANANDA" recueillis et présentés par Akshara (Mireille Ballero) aux éditions Albin Michel, avril 1988.

 

avec traductions espagnoles, néerlandaises et italiennes:

 

 

BIBLIOGRAPHIE PRÉSENTÉE PAR LE GROUPE LUI-MÊME :

* L'AUMISME La Doctrine de l'Age d'Or ISBN 2-950-4900-4-2 130FF

"L' Aumisme est une philosophie active et dynamique nous permettant par des moyens simples, concrets, accessibles à tous, de construire ensemble les nouvelles valeurs de notre Humanité au delà des classes, des races, et des croyances. Le mot AUMISME est issu du son AUM, à l'origine de toutes les traditions religieuses de notre humanité (AUM, AMEN, AMIN). Le AUM cristallise la langue universelle, celle qui rapproche les âmes, et met en communion avec l'esprit divin ; celle dont parlent de nombreux envoyés de Dieu celle qui cristallise 1'Age d'Or.

L'Aumisme apporte des solutions claires, pratiques sur les problèmes de nos sociétés contemporaines, comme les relations du couple, l'éducation et l'avenir des jeunes.

L'Aumisme réconcilie science et religion avec des perspectives réalistes pour un avenir commun.

Cette Doctrine nous propose de sortir de notre crise morale et spirituelle actuelle en apprenant à reconnaître les forces d'opposition à notre bonheur et à les maîtriser. Elle nous enseigne de nouvelles perspectives sur la mort, la réincarnation et la psychologie humaine".

 

* L'UNITÉ DES VISAGES DE DIEU Le Diamant Cosmique ISBN 2-950-4900-5-0 130FF

"Le Messie nous parle des raisons de Son retour, de Sa mission rénovatrice porteuse d'espérance pour le monde et l'Univers. Il nous dévoile Son Amour Universel et inébranlable pour tous les êtres. 11 nous révèle Ses noms tenus secrets jusqu'à maintenant, pour une véritable compréhension de l'Unité des Religions, vrai défi de ce 2ème Siècle qui s'annonce.

Il nous offre les clés pour la transformation de l'être, retrouver optimisme et raisons de vivre, moyens pratiques et maîtrise de notre destinée.

Avec lui, nous découvrons la signification de la Création et les lois qui l'animent. Il éclaire l'expérience religieuse et la prière dans notre monde d'aujourd'hui selon les perspectives Aumistes. Il met l'accent sur quelques points capitaux pour accroître et traduire dans nos actes quotidiens solidarité, fraternité et unité vraie entre les peuples".

 

* JE SUIS LE MESSIE ATTENDU, L'Avatar de Synthèse voici les Preuves 1ère édition 1990 ISBN 2-950-4900-0-X 295FF

a) Je suis l'Avatar Lumineux

b) Les combats du Messie

33

DOCUMENTS DU GROUPE

 

 

PREMIER DOCUMENT :

un tract distribué à Dijon en 1990

 

 

 

 

LES LIVRES SAINTS DU DHARMA

DE L'AGE D'OR

DU SEIGNEUR HAMSAH MANARAH

MESSIE COSMO-PLANÉTAIRE

 

 

 

 

22 AOÛT 1990 : JOUR GLORIEUX ET HISTORIQUE DE LA RÉVÉLATION DU MESSIE AUX HUMAINS.

 

"L'Énergie du MESSIE HAMSAH MANARAH a été cristallisée par tous les appels au secours, les prières d'invocation des milliards d'humanités qui dans l'âge fer, âge sombre des humanités, ont implosé SA VENUE"

 

Le MESSIE DE L'AGE D'OR vient pour rétablir les valeurs spirituelles originelles, à savoir, celles de l'UNITÉ DES VISAGES DE DIEU ET DES RELIGIONS.

 

Le MESSIE a déjà mis on œuvre beaucoup de Son Amour pour aider l'Humanité à sortir de sa nuit.

 

Le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH a accompli un gigantesque Travail Cosmique et remporté la victoire contre l'Anti Dieu aux

 

 

34

Le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH considère tous les aspects de la vie de l'homme dans la matière, vie de couple, éducation, nourriture et en même temps transporte l'homme dans les dimensions du Cosmos, explique les Colonnes de Lumière qui remplacent les paradis d'illusion, décrit le Retour de Dieu dans toute Sa Gloire et Sa splendeur.

Les perspectives de l'AGE D'OR ouvrent à toutes les Humanités la voie lumineuse du retour à Dieu. L'homme est libéré du karma, des chaînes de la souffrance. Le MESSIE enseigne les lois de la métaphysique Aumiste, dévoile la Connaissance, met à la portée de tous les techniques pour convertir les ténèbres de l'ignorance et du péché en Lumière. Ce Livre Saint est comme "un oiseau des cieux" : Sa divine douceur émeut les âmes, épanouit les cœurs, donne envie à tous les hommes de retourner à Dieu, et d'être des bâtisseurs de l'Age d'Or.

 

 

3°- "L'HAMSAH MANARAH" (À paraître)

 

LES LIVRES DU SEIGNEUR HAMSAH MANARAH,

parus avant la RÉVÉLATION. (Éditions Albin Michel)

 

NATUROPATHIE ET YOGA.

LE YOGA DE LA VIE PRATIQUE

YOGA ET SAGESSE

LE MAITRE SPIRITUEL ET LE DISCIPLE

LA REINTEGRATION DIVINE PAR LE YOGA

LE YOGA DE L'AMOUR DANS LA FORCE. Nouvelles révélations.

LE YOGA DE LA DIVINISATION

MEMOIRES D'UN YOGI (en cours de réédition)

LA VOIX DE LUMIERE (enseignement oral du SEIGNEUR recueilli par une disciple)

 

Monastère de Mandarom Shambhasalem - 04120 La Baume de Castellane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

36

DEUXIÈME DOCUMENT :

 

Un autre tract mis dans les boîtes aux lettres à Dijon en 1993

 

 

 

 

 

 

 

 

 

37

 

 

38

 

 

 

 

 

39

CONCLUSION

 

 

Le MANDAR'OM : religion ou imposture ?

A la lecture de ce qui précède, des éléments ressortent, qui ne manquent pas de poser question :

 

 

- LE MAÎTRE :

véritable gourou, considéré et vénéré comme un dieu par ses adeptes : tout émane de lui et tout est centré sur lui. Paranoïa, mégalomanie ne sont plus à démontrer.

 

- LA PEUR :

ce gourou joue sur la peur de nos contemporains en un temps de crise et de conflits. Peur de la guerre mondiale, peur d'une apocalypse... à l'approche de l'an 2000.

 

- LA PERSÉCUTION :

Cette peur est entretenue par un climat de persécution venant de démons en tous genres et de leurs suppôts.

 

- LE TOTALITARISME :

Pourquoi des garde-chiourme, pourquoi des miradors ?

 

- LA MANIPULATION :

L'enseignement du maître adoré aboutit à la manipulation et à l'aliénation des adeptes, qui, même s'ils sont chercheurs au CNRS, gobent sans hésiter les élucubrations du messie-cosmoplanétaire. L'endoctrinement passe par les enseignements et la littérature du gourou.

Quant au culte, il est une bonne démonstration de "chauffage" d'assemblée conduisant les fidèles au bord de l'hystérie.

Le régime alimentaire joue son rôle également.

 

- LES EXTRAVAGANCES :

déchaînement des extravagances verbales, architecturales et vestimentaires.

 

- L'AGE D'OR :

Le gourou annonce le prochain paradis terrestre, l'Age d'Or, dont les adeptes sont les élus et les apôtres.

 

- LA MÉDITATION :

Un seul moyen de salut: la méditation et les vibrations. Aucun engagement concret, incarné.

 

- L'ARGENT :

Des sommes énormes sont enjeu... dont la provenance est bien délicate à prouver de la part du messie.

 

 

40

 

"LE MESSIE EST DE RETOUR"… Il est là depuis le 22 août 1990… c'est Gilbert BOURDIN, le "messie cosmoplanétaire"… ! Voilà donc le message de Mandar'Om. Message qui s'inscrit dans l'idéologie du Nouvel Age. Ce dernier en effet attend le retour du Christ, l' "Instructeur mondial" qui doit nous aider à entrer dans l'Ere du Verseau, l'Age d'Or, le temps de la Religion Universelle, Jésus de Nazareth n'étant pour les new-agers qu'un Avatar de l'Esprit christique pour son temps !

Remarquons simplement que les nouveaux christs qui surgissent à droite et à gauche en ce moment, pullulent !

 

 

 

 

Gilbert Bourdin, alias le "messie cosmoplanétaire"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

41

On est radicalement en-dehors du christianisme selon la tradition des apôtres. Et il est bon d'entendre Saint Jean dans sa première épître au chapitre 4 nous avertir et nous encourager dans la fidélité au message apostolique:

 

 

 

"Mes bien-aimés,

n'ajoutez pas foi à tout esprit,

mais éprouvez les esprits,

pour voir s'ils sont de Dieu ;

car beaucoup de prophètes de mensonge

se sont répandus dans le monde.

A ceci vous reconnaissez l'Esprit de Dieu :

tout esprit qui confesse

JÉSUS CHRIST

venu dans la chair

est de Dieu,

et tout esprit qui divise Jésus

n'est pas de Dieu...

Vous, mes petits enfants,

qui êtes de Dieu,

vous êtes vainqueurs

de ces prophètes-là,

parce que celui qui est au milieu de vous

est plus grand que celui

qui est dans le monde..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

42

"PASTORALE ET SECTES EN COTE D'OR"

 

 

 

NUMÉRO 1 15 F

* Nouvelle Acropole

* les Mormons

* la Révélation d'Arès

NUMÉRO 2 15 F

* les Témoins de Jéhovah

NUMÉRO 3 15 F

* la Réincarnation

NUMÉRO 4 15 F

* Editorial n °l : Actualité du problème

* la Scientologie

* la Fraternité Blanche universelle

NUMÉRO 5 15 F

* Éditorial n °2 : Définition & Critères de distinction

* Le Nouvel Age

NUMÉRO 6 & 6bis . 30 F

* Éditorial n°3 : Classification

* Fausses apparitions

NUMÉRO 7 15 F

* Éditorial n°4 : Masques utilisés par les sectes

* I.V.I.

NUMÉRO 8 & 8bis . 30 F

* Éditorial n°5 : Les Motivations des adeptes

* Maguy Lebrun

NUMÉRO 9 & 9bis 30 F

* Le spiritisme

NUMÉR0 10 15 F

* Le courant fondamentaliste (les Évangéliques)

NUMÉRO 11 & 11bis . 30 F

* Éditorial n°6 : Les intérêts des gourous : l'Argent

* Mandar'Om ou l'Aumisme

 

 

 

DÉPÔT LÉGAL

IMPRIMÉ PAR LE SERVICE DIOCÉSAIN

"PASTORALE ET SECTES"

20, rue du Petit-Potet - 21000 DIJON

 

 

 

 

quatre visages permettant ainsi le retour de DIEU dans la matière Cosmo Planétaire. De nombreux évènements mondiaux tels que la chute du mur de Berlin sont la répercussion sur la Terre de ce travail de Rédemption.

Le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH a fondé l'AUMISME, Religion Universelle.

OM est la prière fondamentale des Aumistes de cœur et d'esprit qui relie tous les êtres, par delà toute différence, à l'unisson d'une vibration d'Amour et de Lumière.

Le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH a fondé l'Ordre Initiatique des Chevaliers du Lotus d'Or dont Il est le GRAND PATRIARCHE.

Le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH a bâti, depuis 21 ans, le Monastère de MANDAROM SHAMBHASALEM sur une montagne sacrée des Alpes de Haute Provence.

Dans cette Ville Lumière, les deux immenses statues du BOUDDHA MAITREYA et du CHRIST COSMIQUE, symbolisant l'Orient et l'Occident, se font face sous le regard d'Amour et de Lumière de la statue du MESSIE COSMO-PLANÉTAIRE (33 mètres de hauteur), édifiée pour témoigner de l'UNITÉ DES VISAGES DE DIEU.

Que vous soyez croyants ou non, et même si votre raison s'insurge contre l'idée d'un MESSIE, sachez que vous êtes aussi concernés par Sa Venue. Nul n'est exclu, ni rejeté, tous sans restriction sont concernés.

Les Livres Saints du MESSIE DE L'AGE D'OR sont destinés à la multitude des êtres qui de par le monde se rallient à la doctrine de l'AUMISME, à la Lumière de l'HAMSAH.

Que la Divine Providence vous accompagne sur le chemin de votre montée lumineuse vers l'essentiel, sous la bannière du MESSIE et en harmonie avec l'AUMISME.

HUMAINS DE LA TERRE, QUELLE QUE SOIT VOTRE RELIGION, SOYEZ PRÊTS À RECEVOIR LE MESSIE UNIVERSEL.

 

LIVRES SAINTS DU MESSIE

HAMSAH MANARAH.

 

 

 

1°- "JE SUIS LE MESSIE ATTENDU L'AVATAR DE SYNTHÈSE, VOICU LES PREUVES".

Dans ce Livre Saint, le SEIGNEUR HAMSAH MANARAH raconte l'Épopée extraordinaire qui a précédé et préparé la Révélation du 22 août 1990 : les récits de Ses batailles terrestres contre les démons, les Dieux, les batailles Cosmiques au niveau des étoiles, des galeries, des Univers, de toutes les dimensions du Cosmos, les embrasements, les combats contre l'anti-dieu aux multiples visages et son enchaînement …

Le Grand Résurrecteur planétaire et Cosmique, le Recréateur des monde détruits, le Grand Rédempteur des âmes, le Purificateur de toutes les grandes religions, le Constructeur des ponts de Lumière entre tous les mondes ne sont que quelques-uns des titres glorieux justifiés par le Travail grandiose du MESSIE. Tout en poursuivant cette œuvre gigantesque, le MESSIE se bat sur le plan physique, dans un monde sans pitié pour les Messagers de Lumière. Il édifie la Cité Sainte de MANDAROM SHAMBASALEM. Il définit et met en place la nouvelle philosophie de l'Age d'Or.

 

 

2°- "LA DOCTRINE DE L'AUMISME, FONDEMENT DE L'AGE D'OR".

Ce deuxième Livre Saint, dans sa riche densité constitue la Bible de l'Age d'Or. Il ne s'agit pas d'un Age d'Or mythique, mais d'une révolution des consciences, d'une philosophie unitiste dont le fondement est l'Aumisme. Le mot clé en est l'Unité, AUM étant la première parole de Dieu qui relie tout ce qui existe. L'édifice de l'Aumisme est soutenu par la Colonne de Diamant qui unit le monde de la matière aux cîmes de l'Unité des Visages de Dieu.

 

35